Quelles sont les causes de la présence de cafards (et ce qui les éloigne)

Si vous avez trouvé un cafard ou deux rampant dans votre maison, vous vous demandez sans aucun doute ce qui a attiré ces cafards chez vous.

Vous gardez une maison propre et vous ne laissez pas les fenêtres ouvertes, alors que se passe-t-il ? Comment ces ravageurs se sont-ils frayés un chemin à l’intérieur de votre lieu de vie et pourquoi perturbent-ils votre vie tout d’un coup ?

Les cafards, même ceux qui aiment vivre à l’extérieur, pénètrent dans les maisons pour plusieurs raisons, et nous allons les décomposer pour vous.

Tout d’abord, vous apprendrez ce qui attire les cafards dans votre maison. Nous enchainerons avec les actions et les mesures que vous pouvez prendre pour vous débarrasser définitivement des cafards.

C’est parti !

Comprendre les cafards vivant à l’intérieur et à l’extérieur des maisons

Pour le moment, vous n’avez pas besoin de savoir exactement quelles espèces de cafards vous avez trouvées dans votre maison. Mais pour savoir ce qui attire les cafards dans votre maison, il est important de déterminer si vous avez affaire à une espèce d’intérieur ou d’extérieur.

Cafards d’intérieur

Les cafards d’intérieur ou «domestiques» ne vivent qu’à l’intérieur des maisons et autres structures. Si vous les avez trouvés chez vous, ils ont forcément pénétré dans votre maison par un moyen ou un autre.

Habituellement, une personne apporte accidentellement des cafards ou des œufs de cafard à son insu. Cela peut sembler improbable, mais il est plus facile que vous ne le pensez pour un petit cafard de se cacher dans votre sac à main ou votre sac de travail. Ces insectes peuvent avoir rampé dans le sac à dos de votre enfant à l’école. Les cafards se cachent parfois aussi dans des sacs d’épicerie et des emballages.

La copropriété peut également être source de cafards: si vous vivez dans un immeuble d’habitation ou une maison jumelée, les cafards peuvent provenir d’un voisin. Dans ce cas, vous devez en informer immédiatement le propriétaire du bâtiment.

Les cafards d’intérieur sont généralement des espèces plus petites. En France, vous pourriez avoir affaire à l’une de ces espèces :

  • Blattes germaniques
  • Blattes rayées

Outre votre maison, les espèces d’intérieur n’ont nulle part où aller. Une fois qu’elles y sont, elles vont commencer à se multiplier.

Cafards vivant en plein air

Les cafards d’extérieur vivent dans les branches tombées et la litière de feuilles qui recouvre les sols forestiers. Ils habitent également le paillis et le sol qui entourent votre aménagement paysager.

Les cafards d’extérieur sont souvent plus gros et beaucoup d’entre eux volent. En France, ceux-ci inclus :

  • Blattes américaines
  • Blattes orientales

Ces cafards préfèrent généralement vivre à l’extérieur dans des environnements sombres et humides comme les égouts, les tunnels de métro et les égouts pluviaux.

Mais lorsque l’environnement change – lorsque leur habitat est inondé ou que le temps devient trop froid – ils commencent à chercher un meilleur abri. C’est probablement la raison pour laquelle des cafards d’extérieur ont emménagé dans votre maison.

Ils pourraient avoir rampé à travers les espaces autour du câblage ou pénétré dans votre maison par l’évent de la sécheuse. Les blattes américaines pourraient même avoir volé à travers une fenêtre ouverte ou sur le toit. Plus tard, nous expliquerons comment sceller ces points d’entrée.

Tout d’abord, parlons des choses qui attirent les cafards dans votre maison en constituant un environnement idéal pour eux et favorisent ainsi leur prolifération.

Qu’est-ce qui fait que les cafards élisent domicile chez vous ?

Les cafards envahissent les maisons pour une raison simple: ils veulent quelque chose de votre maison.

Vous savez déjà que les cafards d’extérieur viennent souvent à la recherche d’un abri plus chaud.

En fait, c’est l’une des trois principales raisons pour lesquelles les cafards pénètrent dans les maisons: la nourriture, l’humidité et un abri.

Sources de nourriture des cafards

La faim d’un cafard n’est jamais satisfaite et son odorat est finement réglé pour détecter tout ce qui est comestible. Et ce qu’ils considèrent comme comestible étend vraiment la définition de la nourriture.

Les cafards se nourrissent à peu près de tout ce qui est organique, y compris le papier, la colle, les déchets d’animaux et les ordures. Ils mangeront même des poils d’animaux ramassés sous les meubles et de la crasse coincée dans la poubelle.

Une fois qu’ils auront trouvé toutes ces miettes et autres morceaux savoureux, ils resteront dans les parages. Alors, qu’est-ce qui cause la présence de cafards dans une maison propre ?

Humidité

La plupart des cafards sont très sensibles à la déshydratation et ont besoin d’eau pour survivre.

C’est pourquoi ils vivent dans des endroits humides et pourquoi vous les trouverez souvent sous l’évier de la cuisine ou dans la salle de bain. Les blattes américaines, en particulier, aiment les endroits humides, comme les égouts et les gouttières. À l’intérieur, les blattes orientales sont souvent présentes dans les baignoires et les cuvettes des toilettes.

Quelques gouttes d’eau provenant d’un tuyau qui fuit, d’un robinet qui goutte ou d’un tapis de douche humide suffisent. S’il y a une pièce dans votre maison qui emprisonne l’humidité, c’est là que les cafards vont se reproduire.

Abri : sûr et hors de vue

Un abri est plus qu’une simple cachette pour les cafards, c’est un endroit sûr pour pondre des œufs. Lorsqu’ils trouvent le bon endroit, ils se reproduisent rapidement.

Le désordre dans une pièce ne fait qu’attirer davantage les cafards. Ils adorent les placards remplis de photos et de livres, où ils peuvent cacher leurs sacs d’œufs sans être dérangés.

Nous avons évoqué leur besoin d’humidité. Une combinaison d’humidité et de désordre ? Cela permet aux cafards de prospérer. Dans un instant, nous allons vous montrer comment arrêter de donner aux cafards ce qu’ils veulent.

Certains cafards sont attirés par les lumières

Alors que de nombreuses espèces de cafards passent leurs journées cachés dans l’obscurité, quelques cafards volants – comme la blatte brun fumé (dite “smoky brown”) – sont fortement attirés par les lumières. Négligez une vitre déchirée ou oubliez l’espace sous votre ancienne porte d’entrée et les cafards peuvent ramper ou voler directement à l’intérieur. Heureusement, cette espèce n’est pas présente en France et sévit plutôt au Sud-Est des Etats-Unis.

Comment dire «Ciao» à votre problème de cafards

Comprendre les causes de la présence de cafards vous aide à détecter une infestation nouvelle ou établie. La prochaine étape consiste à se débarrasser des cafards pour de bon.

Un moyen efficace d’y parvenir est d’utiliser une méthode que nous appelons «CIAO» basée sur une approche de lutte intégrée contre les ravageurs (IPM). » CIAO est un acronyme en anglais correspondant à Clean, Inspect, Attack and Outsmart, ce qui signifie Nettoyer, Inspecter, Attaquer et Déjouer – les quatre composants du contrôle à long terme des cafards.

Voici comment ça fonctionne :

  • Nettoyer
  • Nettoyez votre maison de tout ce dont les cafards ont besoin pour survivre. Le nettoyage en profondeur rend votre maison moins attrayante pour les cafards et plus difficile à infester.
  • Inspecter

Inspectez l’activité des cafards à l’intérieur et à l’extérieur. Une inspection approfondie fournit des renseignements qui vous seront utiles dans la prochaine étape, celle de l’attaque.

  • Attaquer

Attaquez les cafards en les ciblant là où ils se rassemblent et voyagent. Vous allez utiliser certains des meilleurs produits antiparasitaires pour les éliminer ou réduire considérablement leur nombre.

  • Déjouer

Déjouez les cafards qui tentent de réinfester votre à l’avenir. En prenant des mesures dès maintenant pour les empêcher d’entrer, vous vous éviterez de nombreuses déconvenues à l’avenir.

Voici comment vous pouvez commencer à mettre en œuvre la méthode CIAO dès maintenant :

 1. Nettoyer et désinfecter

Vous avez peut-être une maison propre, mais cette première étape va au-delà du simple balayage : vous devrez vider les armoires, déplacer les meubles et passer l’aspirateur partout.


Vous devez également jeter toute boîte d’aliments ouverte, endommagée ou non scellée qui aurait pu être contaminée par des cafards. Utilisez un spray désinfectant pour désinfecter les surfaces.


Utilisez une serviette en vous agenouillant sur le sol et passez l’aspirateur sous les appareils électroménagers, derrière les meubles et le long du plancher. C’est là que nos deux premières étapes – nettoyage et inspection – se chevauchent. Avant de passer l’aspirateur dans ces zones difficiles d’accès de la maison, notez tous les endroits où vous trouverez des traces de cafards (excréments, cafards morts ou puanteur de moisi).


Faites de même que vous nettoyez et videz les armoires. Vous découvrirez probablement un certain nombre de sources de nourriture et de cachettes potentielles, que vous ciblerez aux étapes trois et quatre.

2. Inspectez les points chauds et les points d’entrée

Une fois que vous aurez tout nettoyé, il vous sera beaucoup plus facile d’inspecter minutieusement ces zones pour savoir où se cachent les cafards et comment ils survivent.

Chaque fois que vous trouvez des signes, notez l’emplacement sur un bloc-notes et nettoyez la zone. Continuez à passer l’aspirateur et à désinfecter lorsque vous découvrez d’autres endroits.

Ensuite, à proximité de chaque point chaud, placez un piège collant acheté en magasin. Cela attirera et piégera tous les cafards qui se cachent à proximité pour vous aider à déterminer où ils sont le plus actifs et l’ampleur du problème. Cela vous donnera également une longueur d’avance sur la prochaine étape en tuant les cafards du jour au lendemain.

Si vous avez affaire à des cafards en plein air, il est maintenant temps d’inspecter la zone à l’extérieur de votre maison.

Parcourez le périmètre à la recherche de fissures et de crevasses de moins d’un centimètre de large. Ajoutez-les à votre liste. Vérifiez les moustiquaires déchirées et les espaces autour du câblage. Notez les flaques d’eau ou les zones de sol saturé que vous devrez aborder plus tard.

Suivez notre guide étape par étape pour trouver où se cachent les cafards.

Maintenant que vous avez nettoyé, vidé et noté vos zones cibles, il est temps d’attaquer.

3. Attaquez l’infestation de cafards existante

Pour vous débarrasser des cafards existants, vous allez utiliser quatre outils éprouvés :


  1. Pièges
  2. Appât en gel
  3. Poudre insecticide
  4. IGR (en anglais “Insect Growth Regulator” qui signifie régulateur de croissance des insectes)

Vous avez déjà installé des pièges dans les zones où vous avez trouvé des traces de cafards. Maintenant, ajoutez-en d’autres près d’autres cachettes typiques de cafards: autour du réfrigérateur, du lave-vaisselle et de la machine à laver, dans le garde-manger, le long des murs du sous-sol et autour des tuyaux.

Dans les petites fissures et trous que les cafards utilisent pour pénétrer à l’intérieur des murs ou sous le plancher, appliquez des gouttes d’appât en gel. Ce puissant produit antiparasitaire se propage d’un cafard à l’autre, de sorte qu’une seule goutte peut tuer un certain nombre de nuisibles.

Utilisez de la poudre insecticide pour traiter les endroits inaccessibles comme les cavités murales et les appareils électroniques. Saviez-vous que de minuscules cafards pouvaient se cacher dans l’horloge de votre micro-ondes ou dans votre friteuse à air ? Saupoudrez une pincée de poudre à l’intérieur pour tuer les cafards qui la touchent.

Un IGR est un produit bonus qui empêche les cafards de se reproduire. Cela ne tue peut-être pas les adultes, mais cela les rend suffisamment lents et faibles pour qu’ils ne puissent pas survivre longtemps. Plus important encore, il prévient le développement de bébés cafards.

4. Déjouez les plans des cafards d’élire domicile chez vous et prévenez les infestations futures

La seule chose pire que de trouver des cafards une fois est de les trouver deux fois.

Mais maintenant vous en savez un rayon sur eux. Vous savez d’où ils viennent et ce qu’ils recherchent. Vous connaissez leurs habitudes et leurs cachettes.

Transformons ces connaissances en stratégie.

Gardez les cafards hors de votre domicile

Les espèces d’extérieur déplacées par les inondations ou le froid sont déterminées à pénétrer à l’intérieur. Vous devrez boucher chaque ouverture dans les murs extérieurs avec de la laine d’acier et un calfeutrage résistant aux intempéries. Réparez les moustiquaires, scellez les cadres de fenêtres et installez des bas de portes pour protéger les espaces sous les portes.

Ensuite, éliminez l’excès d’humidité en étalant le paillis plus finement et en dégageant les gouttières obstruées qui pourraient déverser de l’eau dans un fossé autour de vos murs. Empilez le bois de chauffage proprement pour l’aider à sécher et ratissez les feuilles et les débris loin de votre maison.

Prévenir les cafards à l’intérieur nécessite une vigilance constante, car c’est vous-même qui pourriez les amener chez vous. Vérifiez tout effet ou objet avant de l’apporter dans la maison (ou dans votre voiture, d’ailleurs). Cela comprend les sacs du magasin, les boîtes du garage, les outils de la remise et le bois de chauffage de la cour.

Retirez ce que veulent les cafards

Vous avez déjà nettoyé les placards. Lorsque vous remettez les choses en place, veillez à ne pas recréer cet encombrement. Saisissez cette opportunité de nouveau départ pour organiser vos effets. Vous rendrez l’environnement moins attrayant pour les cafards et meilleur pour vous.

Un moyen rapide d’éliminer les cachettes de cafards consiste à remplacer les boîtes en carton par des bacs en plastique avec couvercle. Empilez-les soigneusement et laissez de la place pour un nettoyage occasionnel autour d’eux.

Tout comme vous l’avez fait à l’extérieur, évitez l’humidité dans votre maison. Utilisez des ventilateurs pour ventiler les pièces, comme le grenier et le sous-sol, qui deviennent particulièrement humides. Dans la salle de bain, accrochez le tapis de douche après utilisation et essayez de réduire l’humidité persistante.

Lorsque vous réapprovisionnez votre garde-manger et ouvrez de nouvelles boîtes d’aliments, scellez-les dans des contenants rigides au lieu d’essayer de les plier ou de les fermer. Essayez d’organiser proprement vos provisions afin de pouvoir nettoyer régulièrement votre cuisine.

Assurez-vous de laver la vaisselle tous les jours et de remplacer votre sac poubelle dès qu’il est plein. Une fois la cuisson terminée, essuyez les comptoirs pour enlever les miettes et la graisse. Ne laissez pas de nourriture ou de casseroles sales à l’air libre. Videz les bols d’eau pour animaux de compagnie et jetez leur nourriture chaque nuit.

Réparez tous les robinets qui gouttent pour éliminer cette source d’eau et économiser de l’argent. Pendant que vous y êtes, réparez les tuyaux qui fuient sous les éviers ou attachés aux appareils électroménagers, séchez les zones humides et essuyez l’eau stagnante.

Vous pouvez‌ trouver encore plus de conseils pour prévenir les cafards dans notre guide d’exclusion.

Posez des pièges à long terme

Il existe un autre moyen de prévenir les cafards : installez des pièges à cafards à long terme qui les attraperont avant qu’ils ne puissent s’installer.

Les pièges collants sont parfaits pour cela, car ils peuvent attraper un certain nombre de cafards avant que vous ne deviez les remplacer. Vérifiez-les de temps en temps pour vous assurer qu’il n’y a pas de prises fraîches. S’il y en a, revenez à la première étape pour vous débarrasser des autres cafards éventuellement présents.

La poudre insecticide est une autre excellente solution à long terme. C’est une solution qui reste puissante tant qu’elle est sèche. En effet, elle peut donc tuer les cafards pendant plus d’un an dans les bonnes conditions. Saupoudrez-en dans les murs et derrière les meubles (à des endroits inaccessibles aux animaux) pour plus de tranquillité d’esprit. Fixez un rendez-vous dans le calendrier de votre téléphone tous les six mois à un an pour renouveler le traitement.

Malheureusement, si vous avez eu des cafards d’extérieur, il y a de bonnes chances que vous finissiez par les revoir à un moment donné. Mais cette fois, vous serez prêt.

Conclusion

Une infestation de cafards donne une sensation de saleté même dans une maison propre, contaminant les aliments et vous exposant à des crises d’allergie et d’asthme.

Maintenant que vous avez appris ce qui cause la présence de cafards, vous savez également ce que vous devez faire pour vous en débarrasser. Éliminer les choses qui attirent les cafards vous donne le dessus sur ces nuisibles et aide à les prévenir à l’avenir.

Les jours des cafards sont révolus !

Sources

  • Why do I have cockroaches in my home? National Pesticide Information Center. Retrieved from http://npic.orst.edu/faq/roach.html
  • Omg, Barb, et al. (2006) Cockroach Control Manual. University of Nebraska Extension.

Autres Guides Sur Les Punaises De Lit

Vous avez envie d’avoir plus d’informations sur les punaises de lit ? Consultez nos autres guides détaillés pour vous aider à faire face à vos problèmes de parasites.

+33663996241AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentation AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentationIl est relativement facile de savoir si vous avez une infestation de punaises de lit. Elles laissent derrière elles leurs excréments et leurs peaux de mue. Comme les autres insectes parasites, les punaises de lit doivent muer.La mue de l’exosquelette des punaises de lit se produit parce qu’elles deviennent trop grandes pour […]
+33663996241AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentation AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentationIl y a du vrai dans le dicton «connais ton ennemi». Plus vous en saurez sur les punaises de lit, leur comportement et leur vie, plus il sera facile de les éradiquer.Les punaises de lit connaissent trois étapes principales durant leur croissance : œuf, nymphe et adulte. Les œufs mettent 6 à […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *