Comment se débarrasser des cafards (édition 2021)

Vous vous demandez quels sont les meilleurs moyens de vous débarrasser des cafards ?

Parfait, vous êtes au bon endroit!

Dans ce guide Blanee, vous apprendrez :

  • Qu’est-ce qui attire les cafards en premier lieu ?
  • Les cafards peuvent-ils vous affecter ?
  • Quels sont les moyens naturels de se débarrasser des cafards ?
  • Notre méthode en 4 étapes pour se débarrasser des cafards pour de bon

OH MON DIEU! UN CAFARD !

Eh oui, il se précipite sous votre évier pendant que vous attrapez le liquide vaisselle. Et maintenant, il est quelque part dans votre armoire …

Nous l’avons tous déjà entendu :

Les cafards ont survécu durant des millénaires avant les humains, et ils seront probablement là après nous.

Mais cela signifie-t-il que vous devez vivre avec des cafards dans votre maison ?


Bien sûr que non !

Nous sommes ici pour vous donner des solutions pour vous débarrasser des cafards pour de bon. Nous décrivons certains des dangers des cafards, des remèdes naturels et notre approche personnalisée en 4 volets pour tuer les cafards.

Continuez à lire le guide ci-dessous pour connaître les mesures que vous pouvez prendre aujourd’hui pour débarrasser rapidement votre maison des cafards.

Qu’est-ce qui attire les cafards ?

Si vous souhaitez seulement tuer les cafards sans vouloir savoir pourquoi ils sont chez vous, vous vous retrouverez avec beaucoup plus d’infestations répétées.

C’est ce que font la plupart des gens: tuer les cafards qu’ils peuvent voir.

C’est certainement une solution à court terme car il est garanti que s’il y a des cafards que vous pouvez voir, il y en a beaucoup plus en train de se reproduire et de s’alimenter à l’abri des regards indiscrets.

Mauvaise nouvelle en effet.

En vous attaquant à certains des problèmes qui ont rendu votre maison attrayante pour les cafards en premier lieu, vous êtes sur le bon chemin pour les éliminer une bonne fois pour toutes dans votre lieu de vie.

Alors pourquoi sont-ils attirés par vous et votre maison en premier lieu …?

Ils sentent la nourriture

Les cafards aiment votre nourriture, tout simplement.

Même les plus petits déversements ou fuites peuvent amener un cafard à les renifler et chercher à se frayer un chemin à l’intérieur de votre maison pour le festin.

C’est pourquoi les cafards adorent s’attarder dans les cuisines et près des poubelles.

Alors que les cafards préfèrent manger des glucides purs, ils mangeront tout ce qui est disponible s’ils ont assez faim.

Voici quelques mesures simples que vous pouvez prendre pour empêcher ou au moins dissuader les cafards de traîner dans votre cuisine :

  • Nettoyez tous les déversements dès que possible.
  • Assurez-vous de balayer et / ou d’aspirer sous les appareils comme le réfrigérateur, la cuisinière et sous les comptoirs (s’il y a de l’espace).
  • Conservez tous les aliments dans des contenants hermétiques ou dans des sacs en plastique à travers lesquels l’odeur ne peut pas s’échapper.
  • Ne laissez pas les aliments à découvert plus longtemps que nécessaire.
  • Sortez les sacs à ordures régulièrement et utilisez une poubelle de cuisine plus petite si possible pour éviter que beaucoup d’ordures ne restent pendant de longues périodes.

Si vous avez une infestation de cafards plus importante et que les sources de nourriture commencent à manquer, les cafards peuvent commencer à vous mordre pour nourrir leur appétit.

Il y a une fuite quelque part

Il existe différents types de cafards, et l’un d’eux aime particulièrement l’eau stagnante.

Le cafard oriental (ou «cafard noir») prospère dans un environnement humide et est principalement attiré par les zones humides d’une maison comme les sous-sols, les buanderies, les drains et les vides sanitaires.

Si vous voyez des cafards dans les pièces principales de votre maison comme la buanderie ou la salle de bain, cela pourrait entraîner des problèmes structurels dans votre maison.

Recherchez toutes les causes possibles d’une fuite dans vos tuyaux et trouvez la source de l’humidité qui attire ces insectes pour arrêter le problème à la source.

Fissures, crevasses et petites ouvertures

En fin de compte, la plupart des cafards entrent dans les maisons simplement parce qu’ils le peuvent.

Les cafards ont évolué pour être capables d’aplatir leur corps pour rapidement se faufiler dans les moindres fissures.

C’est assez incroyable, en fait. Regardez cette vidéo pour voir comment les cafards sont de grands contorsionnistes :

Les exosquelettes le long de leur dos semblent être rigides et résistants, mais ils sont en fait flexibles et ductiles, permettant au cafard de glisser à travers de fines crevasses afin de trouver de la nourriture, de la chaleur et d’échapper aux prédateurs.

Bien qu’il puisse sembler insurmontable d’essayer de trouver TOUTES les fissures possibles dans la structure de votre maison, effectuez une visite aussi approfondie que possible le long de l’extérieur de votre maison, en notant tout dommage structurel ou ouvertures susceptibles de constituer une porte d’entrée aux cafards.

Les cafards peuvent-ils vous affecter ?

Nous savons tous que les cafards sont dégoûtants et, soyons honnêtes, il n’est jamais agréable de les voir ramper sur votre sol.

Mis à part l’extérieur répugnant, constituent-ils un danger dans votre maison ?

Les cafards peuvent-ils vous rendre

malade ?

Je vous explique : les cafards laissent leurs excréments traîner.

C’est quelque chose qui se produit avec pratiquement tous les nuisibles domestiques que vous rencontrerez, vous pouvez donc déjà comprendre le type de risques pour la santé qui accompagnent les excréments de nuisibles qui contaminent votre espace de vie.

Les bactéries présentes dans les déchets d’un cafard peuvent rendre les humains malades au fil du temps.

En outre, les cafards peuvent parfois perdre des morceaux de leur corps, qui dispersent ensuite de la poussière dans votre lieu de vie.

Ceux-ci sont appelés «allergènes de cafard» et les symptômes peuvent inclure :

  • Un nez qui coule sans arrêt
  • Des problèmes respiratoires toute l’année comme la toux, éventuellement une toux sèche, et la respiration sifflante
  • Des éruptions cutanées sur la peau sans cause connue

Les cafards sont-ils porteurs de maladies ?

Parce que les cafards entrent en contact généralement avec les produits alimentaires et les déchets, ils sont capables d’acquérir, de transporter et de disperser des agents pathogènes partout où ils rampent.

Mais il n’y a aucune preuve scientifique qui montre que les cafards puissent transmettre des maladies aux êtres humains.

Cependant, même s’ils ne peuvent pas disperser ces agents pathogènes directement chez un humain, les cafards peuvent toujours apporter des souches dans votre maison.

Un moyen simple d’éviter l’accumulation d’agents pathogènes au fil du temps est de garder une bonne hygiène dans votre maison, en veillant à toujours essuyer les comptoirs, les cuisinières, les micro-ondes et les armoires aussi souvent que possible.

Les cafards mordent-ils ?

Généralement, les cafards ne vous mordront pas (du moins pas là où vous pourriez le sentir).

Un cafard peut mordre un ongle ou un cil par curiosité, mais cela ne se produit que lorsqu’une personne est endormie ou inconsciente.

Les cafards sont timides quand les humains sont dans les parages et ne tenteront pas de ramper sur un humain à moins que la personne ne soit immobile pour une raison ou une autre.

De plus, en raison de l’amour du cafard pour les glucides purs, la protéine du corps humain n’est normalement pas une source de nourriture attrayante pour eux. Mais les cafards sont omnivores, donc s’ils ont assez faim, il est possible qu’ils mordent.

Les chances que cela se produise sont minces, cependant, cela ne devrait pas vraiment figurer parmi les choses à craindre avec une infestation de cafards.

Pour plus d’informations sur les piqûres de cafards, consultez cet article.

Comment se débarrasser des cafards naturellement

Avec des produits chimiques agressifs, il y a le risque d’affecter votre famille et vos animaux de compagnie.

Pour ceux qui veulent s’en tenir aux remèdes maison pour débarrasser leur maison des cafards, nous avons quelques stratégies à essayer ci-dessous.

Répulsif naturel pour cafards : le vinaigre

Parce que le vinaigre est un agent de nettoyage très puissant, toute maison nettoyée avec une solution d’eau et de vinaigre découragera automatiquement les cafards de s’y installer.

Les cafards sont découragés par l’odeur du vinaigre, ainsi que par le fait que cette solution désinfectera les surfaces et atténuera l’odeur des éclaboussures de nourriture ou de boisson.

Bicarbonate de soude et sucre

Le bicarbonate de soude est un agent levant populaire dans les pains et les produits de boulangerie, aidant à fermenter la pâte et à la dilater pendant le processus de cuisson.

Lorsqu’il est mangé par un cafard, le même processus se produit. Cependant, quand cela se produit à l’intérieur du corps d’un cafard, cela cause la mort du nuisible.

Essentiellement, un cafard qui mange du bicarbonate de soude se dilate de l’intérieur vers l’extérieur, finissant par gonfler tellement qu’il se renverse.

Pour inciter un cafard à manger du bicarbonate de soude dans votre maison, mélangez-le simplement avec du sucre et déposez de petits tas de poudre autour des fissures et des crevasses de votre maison, ou partout où vous avez vu des cafards dans le passé.

Répulsif aux jus d’agrumes

Les jus de citron et de lime sont d’autres parfums qui agissent comme des irritants pour le cafard. En raison de leurs odeurs envahissantes, les cafards seront dissuadés de tenter de s’introduire dans les maisons qui sentent fortement le citron ou le citron vert. C’est en fait l’une des raisons pour lesquelles tant de nettoyants ménagers utilisent un parfum de citron !

Voici comment vous pouvez procéder : si vous n’utilisez pas déjà un nettoyant parfumé au citron, vous pouvez fabriquer votre propre répulsif en mélangeant du jus de citron pur avec de l’eau dans un vaporisateur et en vaporisant des zones propres de votre maison.

Pas de javel

Parfois, les gens se tournent vers leur placard de nettoyage pour trouver des solutions rapides et bon marché pour tuer les cafards. L’eau de Javel est une solution populaire dans la plupart des foyers et revient constamment sous forme de question. L’eau de Javel peut-elle tuer les cafards ? Nous vous recommandons de l’éviter. Consultez le guide ici pour plus d’informations sur les raisons.

Notre approche à 4 volets pour tuer rapidement les cafards

Les cafards peuvent être dégoûtants, mais ils sont heureusement l’un des ravageurs les moins difficiles à exterminer que vous pourriez avoir (contrairement aux punaises de lit).

Chez Blanee, nous avons développé une approche à quatre volets pour vaincre les cafards. Chaque «volet» fait partie d’une stratégie globale que vous devez déployer.

L’utilisation de nettoyants chimiques développés par des professionnels sera toujours le meilleur moyen de se débarrasser des cafards.

Bien qu’il existe différents types de produits chimiques qui fonctionnent de différentes manières, nous vous recommandons d’en maximiser l’efficacité en les combinant tous les trois.

Jetez un œil ci-dessous pour voir quels sont les meilleurs produits chimiques et comment vous pouvez les utiliser.

Volet # 1 : Utilisation de pièges à cafards

Le premier volet de notre stratégie à quatre volets pour tuer les cafards comprend les pièges à cafards.

Les pièges à cafards constituent un moyen très simple de surveiller et de localiser la source de votre infestation.

L’idée est simple …

Achetez un certain nombre de pièges à cafards et placez-les dans des zones potentiellement infestées par les cafards. Parmi ces zones, on peut citer :

  • Dans ou autour des fissures et des crevasses de votre maison
  • Sous les réfrigérateurs ou les éviers
  • Sur le dessus ou à l’intérieur des étagères où ils ne seraient pas dérangés
  • Dans les coins de votre cuisine (zone avec nourriture) et sous-sol (zone sombre)
  • Toute autre zone où vous soupçonnez que des cafards pourraient traîner

Une fois que vous avez déployé vos pièges, attendez un peu que certains d’entre eux commencent à être attrapés. Cela vous aidera à décider par où commencer la pulvérisation (volet n°2).

Volet # 2 : Utilisation des sprays contre les cafards

Le deuxième volet de notre stratégie consiste à utiliser des sprays contre les cafards.

Après avoir déployé vos pièges, vous devriez avoir une idée de leur provenance et pouvez pulvériser stratégiquement les endroits de votre maison concernés pour réduire l’infestation.

Rappelez-vous cependant, un spray agit plus comme une barrière et tue instantanément par contact. Si vous ne l’utilisez pas correctement, vous pourriez finir par aggraver votre infestation en étendant la colonie dans de nouvelles parties de votre maison (c’est mauvais).

La meilleure façon d’utiliser des sprays est de dégager l’intérieur des murs (vides muraux) et les crevasses difficiles à atteindre.

Idéalement, vous auriez déjà déployé des appâts pour cafards (volet n°3) pour aider les cafards restants à répandre le poison dans leurs nids.

Les sprays fonctionnent parce que les cafards ont des millions de petits trous dans tout leur corps, qui peuvent immédiatement devenir sensibles à un insecticide pulvérisé dans une certaine zone.

Le spray contre les cafards agit pour irriter et court-circuiter rapidement le système nerveux central d’un cafard, entraînant sa mort. L’ingrédient actif de la plupart des sprays est un pyréthrinoïde, qui provient de fleurs de chrysanthème à l’état sauvage.

Lorsque vous avez déployé des pièges à cafards et que vous avez commencé à pulvériser dans les crevasses de votre maison difficiles à atteindre, vous pouvez passer aux volets n°3 et 4 de notre stratégie en 4 parties.

Volet # 3 : Utilisation d’appâts pour cafards

Les appâts pour cafards sont le troisième volet de notre stratégie, car vous devriez maintenant avoir une bonne idée de l’endroit où votre infestation se propage (via les pièges).

Les appâts doivent être placés de manière à ce que les cafards puissent les atteindre et ramener l’appât au nid pour contaminer les cafards restants.

En utilisant un appât chimique pour cafards, votre cafard est attiré par l’appât via un parfum attrayant qui contient un insecticide.

Cette méthode pour tuer les cafards suit souvent un processus plus lent que l’utilisation d’un spray pour cafards, car les insecticides contenus dans l’appât sont en plus petites portions, afin de ne pas masquer l’attractif.

L’avantage d’utiliser un appât est qu’il est prémélangé et prêt à être installé autour des zones couramment infestées de votre maison. Placez simplement quelques appâts dans les endroits sombres où vous avez trouvé que les pièges fonctionnent, et vous devriez balayer les cafards morts après quelques jours.

Après avoir constaté un certain succès avec l’appâtage, vous devriez également déployer un RCI ou Régulateur de Croissance des Insectes selon le 4ème et dernier volet de notre liste.

Volet # 4 : Utilisation de régulateurs de croissance des insectes

Le seul inconvénient des sprays pour cafards et des appâts pour cafards est qu’ils ne sont généralement efficaces que sur les cafards matures.

C’est là qu’intervient le régulateur de croissance des insectes (RCI).

Les cafards pondent leurs œufs en grappes blanches qui peuvent être presque indestructibles, collées à une surface et recouverts d’une enveloppe protectrice.

Un régulateur de croissance des insectes fonctionne comme un agent de contrôle des naissances pour bébés cafards et rend la reproduction difficile, voire impossible, pour les cafards, interrompant leur cycle de vie et votre infestation.

L’essentiel sur les cafards

Bien que ces créatures rampantes soient parmi les plus anciennes espèces sur terre, cela ne signifie pas qu’elles ne peuvent pas être déjouées par les humains et éliminées des maisons.

Que vous décidiez d’emprunter la voie naturelle avec des traitements faits maison ou que vous utilisiez un type de solution chimique (ou même un mélange des deux), vous serez en mesure de tuer les cafards avec un peu de patience.

Autre point positif : si vous décidez de faire appel à une société de désinsectisation pour venir à bout de votre infestation, cela ne devrait pas vous coûter aussi cher que l’élimination d’autres nuisibles comme les punaises de lit par exemple. Bien qu’il soit assez difficile de prévoir avec certitude le prix d’une désinsectisation de cafards sans le recours au devis d’un professionnel, il faut compter environ 50 à 90 € pour le traitement d’une maison d’environ 100 m2. Ce tarif inclut un service complet comprenant :

  • Le déplacement du prestataire
  • Le diagnostic
  • Les produits et leur mise en œuvre

Rappelez-vous cependant : la meilleure façon d’empêcher les cafards d’entrer dans votre maison en premier lieu est de garder votre maison propre, de sceller vos petites ouvertures et de vous assurer que l’air ambiant est aussi sec que possible.

Autres Guides Sur Les Punaises De Lit

Vous avez envie d’avoir plus d’informations sur les punaises de lit ? Consultez nos autres guides détaillés pour vous aider à faire face à vos problèmes de parasites.

+33663996241AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentation AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentationIl est relativement facile de savoir si vous avez une infestation de punaises de lit. Elles laissent derrière elles leurs excréments et leurs peaux de mue. Comme les autres insectes parasites, les punaises de lit doivent muer.La mue de l’exosquelette des punaises de lit se produit parce qu’elles deviennent trop grandes pour […]
+33663996241AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentation AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentationIl y a du vrai dans le dicton «connais ton ennemi». Plus vous en saurez sur les punaises de lit, leur comportement et leur vie, plus il sera facile de les éradiquer.Les punaises de lit connaissent trois étapes principales durant leur croissance : œuf, nymphe et adulte. Les œufs mettent 6 à […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *