Faits sur les cafards – Ce qu’ils sont, ce qu’ils font et pourquoi vous devriez vous en soucier

Les blattes sont connues comme étant de petites créatures laides. Mais ces anciens survivants se sont adaptés de manière étonnante pendant des centaines de millions d’années. Jetons un coup d’œil à certains des faits les plus importants sur les cafards et à leur importance pour vous.

Les cafards, c’est quoi ?

Les blattes sont des insectes de l’ordre des Blattodea. Ils sont liés aux termites et une fois, dans un passé lointain, les deux insectes ont partagé un ancêtre commun. Les scientifiques ont découvert des fossiles de cafards qui remontent à plus de 320 millions d’années à la période triasique et antérieure. Eh oui, ils marchaient à l’époque des dinosaures.

Il existe bien plus de 4 000 espèces de cafards dans le monde. La plupart d’entre eux ne vivent pas à proximité d’humains et n’interagissent pas avec eux, mais les rares qui entrent en interaction avec nous sont devenus de graves ravageurs domestiques et commerciaux.

Pourquoi sont-ils appelés «cafards» ?

«Cafard» ou «cockroach» dans la langue de Shakespeare est en fait une mauvaise prononciation anglaise de leur nom espagnol, cucaracha, qui est restée. Avez-vous entendu la mélodie accrocheuse «La Cucaracha ? » C’est une chanson folklorique espagnole qui est chantée depuis des siècles – et maintenant vous savez de quoi il s’agit.

Le «Blatta» dans Blattodea signifie en latin «un insecte qui évite la lumière». Les cafards appartiennent à cette famille car ils passent la plupart de leur temps à se cacher dans le noir.

Faits sur la biologie des blattes

Cycle de vie : comment les blattes se reproduisent

Les blattes sont des insectes pondeurs, mais elles ne pondent pas leurs œufs comme des oiseaux dans un nid.

Les cafards femelles pondent des œufs dans une poche à œufs, appelée oothèque. Les blattes américaines pondent généralement environ une douzaine d’œufs dans une poche à œufs, tandis que les blattes germaniques pondent jusqu’à 50 œufs dans chacune des oothèques. Cela représente beaucoup de bébés cafards – jusqu’à 400 pour une seule femelle au cours de sa vie !

Les cafards mâles de certaines espèces restent pour s’occuper des jeunes après leur éclosion. Non seulement les mâles récupèrent la nourriture, mais ils vont jusqu’à manger des excréments d’oiseaux pour absorber l’azote vital et le ramener à leur progéniture.

Pourquoi les bébés cafards sont-ils blancs ?

Les nymphes des blattes muent à plusieurs reprises à mesure qu’elles mûrissent. À chaque fois, elles se débarrassent de leur ancien exosquelette et en développent un nouveau. Mais pendant le court laps de temps entre les deux phases, elles paraissent blanches parce qu’elles ne possèdent pas cette couche extérieure dure qui s’assombrit en durcissant avec le temps.

Quelle est la durée de vie d’un cafard ?

La plupart des cafards vivent moins d’un an. La durée de vie adulte d’un cafard varie d’une espèce à l’autre. Une blatte germanique adulte ne vit que 20 à 30 semaines. Cependant, une blatte américaine adulte peut vivre plus d’un an.

Comment les cafards respirent-ils ?

Les blattes respirent très différemment des humains. Au lieu d’utiliser leur tête pour respirer, elles respirent à travers de minuscules pores de leur corps appelés spiracles. L’exosquelette d’un cafard présente un certain nombre de ces trous qui lui permettent d’absorber de l’air et d’absorber l’oxygène directement dans ses organes.

Ce système respiratoire leur donne une superpuissance incroyable – un cafard peut vivre une semaine sans sa tête! (Donc, lorsque vous combattez des cafards, pensez à l’opposé des zombies – ne visez pas la tête ! )

Ils ont également un système circulatoire ouvert, qui permet à leur sang de voyager à travers un système d’espaces connectés plutôt que sur un circuit fermé. Un cafard sans tête peut encore respirer et faire circuler le sang; mais sa perte l’empêche de boire de l’eau (ou de manger) – le tuant ainsi de déshydratation.

Par voie terrestre ou aérienne: à quelle vitesse sont les cafards ?

Les cafards sont des coureurs rapides et fous. Leurs puissantes pattes arrière peuvent leur permettre d’atteindre une vitesse allant jusqu’à 1,5 mètre (50 longueurs de corps) par seconde.

Traduit en taille humaine et en distances, c’est comme courir à 350 km par heure! (La blatte orientale est une exception – elle est nettement plus lente que les autres espèces.)

De nombreuses espèces de cafards volent, mais la plupart le font maladroitement et rarement.

Par exemple, les blattes américaines peuvent voler, mais généralement ne le font pas. D’un autre côté, les blattes asiatiques sont relativement bonnes en vol. La blatte cubaine verte est probablement la meilleure de toutes dans le domaine aérien. Elle est surnommée le «cafard de la banane» en raison de sa tendance à voler parmi les branches des bananiers.

Les cafards sont-ils attirés par les lumières ?

Certains cafards évitent les lumières, se cachent dans des endroits sombres toute la journée et fouillent la nuit. D’autres, cependant, sont fortement attirés par les lumières. Les cafards volants sont particulièrement attirés par les lumières et, souvent, ils volent à travers les fenêtres ouvertes vers les écrans de télévision et les plafonniers.

Les cafards peuvent-ils nager ?

Les pattes en forme de bâton et les ailes délicates d’un cafard ne sont pas les pagaies idéales pour nager dans l’eau. Cela ne veut pas dire qu’il suffise de le jeter dans les égouts pour s’en débarrasser.

Un cafard peut retenir son souffle jusqu’à 40 minutes! Il y a de fortes chances que ça se passe bien pour lui une fois là-bas et que ça ne vous dérange pas du tout qu’il se soit retrouvé dans un égout. Après tout, les eaux usées font partie des nombreux éléments qui composent l’alimentation d’un cafard.

Pourquoi est-il si difficile d’écraser un cafard ?

Il s’avère que l’exosquelette dur d’un cafard est également assez flexible. Vous pouvez voir les articulations si vous osez y jeter un coup d’œil de près. Les scientifiques qui étudiaient ces insectes ont utilisé une machine pour les écraser avec 900 fois leur poids corporel. Ils ont survécu. Plus que ça: ils couraient toujours à toute vitesse, comme si de rien n’était.

Où vivent les cafards: à l’intérieur, à l’extérieur et dans le monde

La plupart des cafards vivent à l’extérieur. Ils rampent parmi les feuilles mortes des sols forestiers ou développent des colonies à l’intérieur des creux des arbres. Ils creusent, grimpent et volent pour trouver des habitats et, parfois, cette recherche les mène dans des bâtiments.

Les cafards sont-ils vraiment partout ?

Les cafards ont la réputation d’être des spécialistes de la survie, mais il y a un endroit sur Terre qu’ils n’ont pas pu coloniser : l’Antarctique. Bien qu’il soit possible que quelques cafards se soient cachés dans des navires et aient navigué sur les mers vers ce continent le plus au sud, ils n’ont pas encore été en mesure de s’adapter à ses conditions rigoureuses et glaciales. Mais ne sous-estimez jamais un cafard.

Les cafards construisent-ils des nids ?

Un «nid» de cafard n’est pas comme un nid d’oiseau. C’est généralement juste un trou, une boîte ou un autre endroit sombre et hors de portée où les cafards se cachent et se reproduisent. Il contiendra probablement des exosquelettes de mue, des excréments et quelques cafards morts.

Certains cafards vivent avec des fourmis.

Nos maisons ne sont pas les seuls endroits que les cafards aiment envahir. Il y a au moins 2 espèces de blattes des bois qui ont été vues vivant avec des fourmis !

Aux États-Unis, les chercheurs ont découvert la blatte des bois de l’Ouest (Parcoblatta americana) et la blatte des bois de Boll (Parcoblatta bolliana) vivant dans des fourmilières parmi les fourmis. Ce sont les nymphes des deux espèces qui semblent se cacher dans les fourmilières pendant la journée et partir chercher de la nourriture la nuit.

Et ce malgré le fait que les cafards mangent parfois des fourmis et d’autres insectes (même d’autres cafards morts) !

Le régime des cafards: y a-t-il quelque chose qu’ils ne mangent pas ?

Réponse courte: non. Si c’est comestible, un cafard en mangera probablement. Tout ce que nous mangeons – de la viande et des légumes au sucre et à la graisse – peut être consommé par un cafard affamé.

Les blattes sont omnivores, ce qui signifie qu’elles mangent à la fois des plantes et des animaux. Ce sont aussi des détritivores – des organismes qui mangent des matières organiques en décomposition. Des fruits pourris, des feuilles mortes et même des déchets animaux sont au menu des cafards.

Cela semble dégoûtant, mais les habitudes alimentaires désagréables d’un cafard en font une partie importante de son écosystème. Les cafards et autres détritivores décomposent les matières végétales et animales mortes et aident à ramener les nutriments dans le sol.

Un cafard peut-il survivre sans eau ?

Les cafards peuvent vivre un mois sans nourriture. Cependant, ils ne peuvent pas vivre longtemps sans eau. Les blattes sont sensibles à la déshydratation et aux changements d’humidité. C’est pourquoi ils sont fréquemment repérés dans les baignoires et les éviers.

Les blattes peuvent passer un mois sans manger, mais elles ne survivront pas plus d’une semaine sans eau (selon ce dont elles se nourrissent, elles peuvent tirer une partie de leur eau de leur nourriture).

Les cafards et nous: amicaux ou dangereux ?

Bien que seules quelques espèces de blattes vivent parmi les humains, celles-ci peuvent devenir des problèmes majeurs. La blatte germanique est l’un des ravageurs domestiques les plus répandus dans le monde, prenant facilement le contrôle des immeubles d’habitation urbains. Une fois à l’intérieur, les cafards sont destructeurs et potentiellement dangereux en raison de leur capacité à propager les maladies et la saleté.

Les blattes peuvent propager des maladies.

L’un des faits les plus inquiétants sur les cafards concerne la maladie.

En effet, comme les rats et certains autres types de ravageurs, ils peuvent transmettre des maladies aux humains. Les cafards rampent dans les égouts, les tuyaux de drainage, les gouttières et les amas de matières en décomposition alors qu’ils récupèrent de la nourriture. S’ils arrivent dans votre maison, ils répandront les bactéries qu’ils ont ramassées sur les comptoirs, les surfaces de cuisson et tous les aliments que vous avez laissés de côté.

L’une des adaptations qui rend les cafards si résistants est la capacité naturelle de leur corps à produire des antibiotiques. Cela les sauve des bactéries nocives qu’ils pourraient nous transmettre.

Les cafards provoquent-ils des allergies ?

Les effets négatifs des cafards vont au-delà du fait qu’ils gâchent la nourriture en passant dessus. Les infestations de cafards peuvent déclencher des allergies. Les principaux facteurs de réactions allergiques sont les exosquelettes dont ils se débarrassent en muant et les excréments de cafards qu’ils laissent derrière eux. Les personnes asthmatiques sont particulièrement sensibles aux allergènes de blattes.

Mythes et autres faits sur les cafards

Les cafards peuvent-ils survivre à une explosion nucléaire ?

Probablement pas. Mais les cafards peuvent survivre à des niveaux intenses de rayonnement.

«Rems» est une unité de mesure que les scientifiques utilisent pour décrire les dommages causés par les radiations au corps humain. 800 rems sont mortels pour les humains. Pendant ce temps, les cafards peuvent supporter jusqu’à 100 000 rems. Le fait est qu’une explosion nucléaire crée également beaucoup de chaleur. Les blattes sont des créatures fortes, mais elles ne peuvent pas survivre à une température de 5000 degrés Celsius.

Les cafards aiment-ils la bière ?

Les cafards aiment les boissons alcoolisées, en particulier la bière! Dans une étude de 2006, la bière placée dans un bocal avec du pain a attiré plus de cafards que tout autre appât. Les cafards sont attirés par le sucre que contient la bière, et non par sa teneur en alcool.

Les cafards rampent-ils dans les oreilles des gens ?

C’est extrêmement rare mais… malheureusement… oui, cela peut arriver. Vos oreilles sont sombres, humides et minuscules – les 3 ingrédients que les cafards recherchent pour sélectionner un habitat. Les blattes peuvent également voir le cérumen comme une source de nourriture. Encore une fois, les cafards restent presque toujours à l’écart des humains, il est donc probablement préférable d’oublier ce fait le plus tôt possible.

Les cafards sentent-ils mauvais ?

Vous connaissez déjà la mauvaise hygiène des cafards. Les endroits où ils s’aventurent ne les font pas sentir frais. Les blattes produisent également des produits chimiques qui ont une odeur nauséabonde. Lorsque les cafards touchent la nourriture, ils laissent cette odeur derrière eux – une bonne chose, car vous ne voulez certainement pas manger les restes d’un cafard !

Les cafards mordent-ils ?

Les blattes peuvent mordre mais elles ne le font presque jamais. Il n’y a tout simplement aucune raison pour qu’elles mordent une personne; elles ne se nourrissent pas de sang comme les moustiques et elles ne sont pas des prédateurs. Sur le spectre de combat ou de vol, les cafards penchent largement pour le vol et l’évitement lorsqu’ils se retrouvent face à face avec un humain imposant.

Conclusion

Malgré toutes leurs adaptations étonnantes, il est important de se débarrasser rapidement des cafards s’ils entrent dans votre maison.

Nous avons toutes les informations dont vous avez besoin pour démarrer un plan de lutte antiparasitaire efficace, de l’endroit où ils se cachent à ce qu’ils mangent et comment les éloigner pour de bon.

Explorez nos guides détaillés sur tout ce qui concerne les cafards et découvrez des faits encore plus étonnants sur les cafards tout en apprenant à garder votre maison exempte de cafards.

Sources

  1. Cockroach (2020) Encyclopaedia Britannica. Retrieved from https://www.britannica.com/animal/cockroach-insect
  2. Wilson, Tracy V. Cockroach Anatomy and Physiology. HowStuffWorks Animals. Retrieved from https://animals.howstuffworks.com/insects/cockroach1.htm
  3. Jayaram, Kaushik and Robert J. Full (2015) Cockroaches traverse crevices, crawl rapidly in confined spaces, and inspire a soft, legged robot. PNAS. Retrieved from http://www.pnas.org/content/early/2016/02/04/1514591113.full.pdf
  4. Wang, Changlu and Gary W. Bennett (2006) Comparison of Cockroach Traps and Attractants for Monitoring German Cockroaches. Environmental Entomology. Retrieved from https://academic.oup.com/ee/article/35/3/765/382141
  5. Dell’amore, Christine (2010) Cockroach Brains May Hold New Antibiotics. National Geographic. Retrieved from https://www.nationalgeographic.com/news/2010/9/100909-cockroach-brains-mrsa-ecoli-antibiotics-science-health/
  6. Father’s Day Pictures: All-Star Animal Dads (2012) National Geographic. Retrieved from https://www.nationalgeographic.com/news/2012/6/120615-fathers-day-best-dads-animals-pictures-science/
  7. Disease Vectors and Pests (2009) CDC. Retrieved from https://www.cdc.gov/nceh/publications/books/housing/cha04.htm6. Retrieved from https://www.nationalgeographic.com/news/2012/6/120615-fathers-day-best-dads-animals-pictures-science/

Autres Guides Sur Les Punaises De Lit

Vous avez envie d’avoir plus d’informations sur les punaises de lit ? Consultez nos autres guides détaillés pour vous aider à faire face à vos problèmes de parasites.

+33663996241AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentation AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentationIl est relativement facile de savoir si vous avez une infestation de punaises de lit. Elles laissent derrière elles leurs excréments et leurs peaux de mue. Comme les autres insectes parasites, les punaises de lit doivent muer.La mue de l’exosquelette des punaises de lit se produit parce qu’elles deviennent trop grandes pour […]
+33663996241AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentation AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentationIl y a du vrai dans le dicton «connais ton ennemi». Plus vous en saurez sur les punaises de lit, leur comportement et leur vie, plus il sera facile de les éradiquer.Les punaises de lit connaissent trois étapes principales durant leur croissance : œuf, nymphe et adulte. Les œufs mettent 6 à […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *