Comment savoir si vous avez une infestation de cafards ?

Vous avez trouvé un cafard dans votre maison ou votre entreprise et maintenant votre esprit s’emballe ? Vous avez des sueurs froides, et vous vous demandez s’il y en a d’autres ?

Pas de panique, vous êtes au bon endroit ! Nous vous aiderons à reconnaître une infestation de cafards (s’il y en a une), nous vous montrerons ce qui pourrait en être la cause et vous aiderons à résoudre vos problèmes de cafards dans les deux cas.

Les signes d’infestation de cafards

Peu de choses sont plus horribles que de trouver vos placards pleins de crottes de cafards ou un cafard dans votre nourriture.

Le fait malheureux est que la découverte d’un seul cafard devrait vous inquiéter puisque c’est un éventuel signe d’une infestation.

Imaginez un iceberg dont la pointe est celle que vous avez vue. Les autres, ceux sur lesquels vous n’êtes pas encore tombé, sont beaucoup plus prudents. Ils ne se manifestent pas toujours directement, mais ils laissent certains signes.

Alors, quels sont les signes d’infestation de cafards ?

1. Voir un cafard! (Mort ou vif.)

Voir un cafard n’est jamais une bonne chose, mais cela signifie-t-il que vous avez une maison infestée de cafards ? Pas nécessairement. Mais la présence de cafards – même un seul – est l’un des signes les plus sûrs de l’existence d’une infestation de cafards.

Les cafards sont des créatures rusées qui savent se cacher et en font un mode de vie. De plus, les cafards sont nocturnes et font la plupart de leurs affaires lorsque vous et votre famille dormez.

Donc, ce n’est pas parce que vous n’en avez pas vu beaucoup, qu’il n’y en a pas beaucoup dans les parages.

Si vous avez vu un cafard mort, cela ne signifie pas non plus que votre cauchemar soit terminé. Le vrai problème pourrait être les cafards vivants qui se multiplient silencieusement derrière vos murs et vos placards.

2. Trouver des excréments de cafards

Les excréments de cafards peuvent se trouver juste sous votre nez au début (du moins jusqu’à ce qu’ils commencent à empester – c’est la prochaine étape) parce qu’ils ont tendance à ressembler à certaines autres choses – du marc de café renversé, du poivre noir moulu ou simplement des frottis et des taches de tous les jours.

Vous trouverez des excréments de cafards en grappes là où les cafards se déplacent fréquemment, sur des surfaces horizontales et verticales, en particulier celles qui sont cachées.

Voici le problème : voir des excréments de cafards – et donc qu’il y en ait suffisamment pour que vous les remarquiez – est un indicateur fort que vous avez affaire à une infestation.

3. Odeurs de cafard

Les cafards produisent des odeurs en utilisant des produits chimiques dans leur corps, appelés hydrocarbures cuticulaires, pour communiquer entre eux.

Ils laissent derrière eux ces fortes odeurs de moisi lorsqu’ils rampent sur les surfaces et la nourriture. La nourriture touchée par un cafard aura une odeur d’aliments avariés ou tout simplement sentira mauvais. Cette mauvaise odeur est un avertissement dont vous devez tenir compte !

Les cafards morts libèrent également des acides gras qui peuvent également empester dans une pièce à mesure que de plus en plus de cafards… meurent.

Pouvez-vous sentir un seul cafard ? Ce n’est pas probable. Mais vous sentirez une maison infestée de cafards (et ne l’oublierez probablement jamais).

4. Trouver des poches d’œufs et des peaux de mue

Trouver des poches d’œufs de cafards et de la peau de mue est moins courant, mais c’est un signe fort d’infestation de cafards.

Appelées oothèques, les poches d’œufs sont en forme de bourse et ressemblent à de minuscules haricots ou à des grains de riz. En ce qui concerne les cafards, les mauvaises choses viennent dans de petits packages. Parce que trouver des poches d’œufs ne signifie qu’une chose : que les cafards se multiplient dans votre espace.

Découvrir des peaux de mue est également un mauvais signe, car les cafards dévorent les peaux mues de leurs compères et vous ne trouverez qu’une fraction des peaux qu’ils ont laissées à l’origine.

Que signifie être infesté ?

Une infestation de cafards ne signifie pas nécessairement que votre hygiène est mauvaise. Les blattes sont d’une ingéniosité frustrante et ont besoin de très peu pour survivre. Quelques miettes ou un robinet qui fuit dans une maison globalement propre suffisent souvent.

Cependant, cela signifie que vous et votre famille courez un risque de contracter des bactéries que les cafards laissent derrière eux. Les cafards peuvent également déclencher des réactions allergiques, surtout si vous souffrez d’asthme.

Combien de cafards constituent une infestation ?

Fondamentalement, une infestation commence par la présence de plus d’un cafard. Un couple suffit pour se multiplier et donner naissance à des dizaines de cafards en quelques mois seulement.

Quand est-ce qu’un cafard est vraiment un cafard ?

Si tout ce que vous avez vu est un cafard, il y a de fortes chances que ce soit le seul intrus auquel vous ayez affaire. Et si le cafard est gros, disons 4 cm ou plus, il pourrait s’agir d’une espèce d’extérieur qui est moins susceptible de prospérer à l’intérieur.

Le problème est que même s’il est tout seul, il peut s’agir d’une femelle enceinte ou de la première d’une colonie qui vit juste à l’extérieur de votre maison. Lorsque cela se produit, même si le cafard est seul, d’autres suivront probablement.

Quelle est la gravité d’une infestation ?

Les infestations de blattes peuvent continuer de croître et de se développer tant qu’il y a de la nourriture et de l’eau pour elles. Si vous voyez des cafards régulièrement (surtout pendant la journée), cela peut signifier qu’ils sont poussés à l’air libre par une surpopulation dans leur cachette.

Astuce: L’utilisation de pièges ou d’appâts collants peut vous aider à suivre les mouvements des cafards et à avoir une meilleure idée sur le nombre d’intrus auxquels vous avez affaire.

Comment attraper des cafards dans votre maison ?

Malheureusement, les infestations de blattes se produisent facilement et généralement hors de vue. Certains types de cafards, comme les blattes américaines et orientales, traînent dans les maisons, se nourrissant de paillis et de feuilles mortes. Ensuite, ils cherchent des voies pour accéder à l’intérieur à la recherche de plus de nourriture. Ils peuvent entrer dans votre maison par n’importe quel moyen, d’un minuscule trou dans le mur, par une fenêtre, un évent de lessive ou une conduite d’eau.

Si vous vivez dans un appartement en ville, une infestation de cafards pourrait être complètement hors de votre contrôle. Les immeubles d’habitation sont des lieux rêvés pour les cafards, car ils peuvent passer d’une unité à l’autre à travers les murs ou les tuyaux.

Il est plus facile que vous ne le pensez d’apporter à la maison un problème de blattes à bandes brunes ou germanique dans des sacs d’épicerie ou le sac à dos de votre enfant. Elles peuvent également se cacher dans le bois de chauffage que vous emportez dans votre maison et se précipiter au premier signe d’une flamme.

Comment mon espace a-t-il été infesté de cafards en premier lieu ?

La première étape pour arrêter une infestation consiste à déterminer comment les cafards entrent et pourquoi ils restent. Voici quelques questions à vous poser :

  1. Ai-je tendance à laisser les restes, les desserts, les casseroles sales ou les aliments pour animaux de compagnie pendant la nuit ?
  2. Y a-t-il des fissures ou des crevasses dans les murs qui pourraient laisser entrer des cafards ?
  3. Mon jardin ou mon aménagement paysager est-il envahi par la végétation ou rempli de feuilles et de branches tombées des arbres ?
  4. Ai-je scellé tous mes articles de garde-manger ouverts dans des contenants en plastique, en verre ou en métal pour les protéger des insectes ?

Les cafards peuvent se faufiler par le plus petit des trous. Parfois, ils profitent des espaces où les tuyaux ou le câblage traversent un mur. D’autres fois, les cafards volants se posent sur le toit et parviennent à se faufiler sous les bardeaux.

S’ils entrent à l’intérieur et trouvent un accès facile à la nourriture, c’est alors là qu’une infestation commence.

C’est à vous de supprimer leurs sources de nourriture afin qu’ils ne puissent pas se mettre à l’aise. Voyons à présent ensemble comment empêcher une infestation de cafards de se développer.

Comment se débarrasser d’une infestation de cafards

Si vous pensez que vous avez une maison infestée de cafards, il est temps d’agir. N’ayez pas peur! Ces insectes ne vous mordront pas. Commencez dès maintenant à les empêcher de gâcher votre nourriture, de propager des bactéries et d’aggraver l’infestation.

Prochaines étapes :

  1. Identifiez comment les cafards entrent et ce qui les attire.
  2. Découvrez où ils se cachent.
  3. Décidez si vous souhaitez utiliser une méthode naturelle de lutte antiparasitaire telle que l’acide borique ou d’autres méthodes telles que les sprays et les appâts pour cafards.
  4. Créez un plan pour les éloigner, avec des fournitures simples comme de la laine d’acier et du calfeutrage.

Conclusion

Se rendre compte que vous pourriez avoir une infestation peut être stressant et même un peu effrayant. Mais vous n’êtes pas seul. Des milliers de ménages et d’entreprises sont confrontés à la même situation chaque année. En fait, dans certaines villes, plus de 40% des ménages ont des problèmes de blattes.

Avec nos conseils et votre détermination, vous pouvez éliminer votre infestation de cafards et les empêcher de revenir.

Bonne chance !

Questions fréquemment posées

Les cafards quitteront-ils une maison propre ?

Les cafards ne quittent pas automatiquement une maison propre, mais le nettoyage est un moyen très efficace de commencer à s’en débarrasser.

Combien de temps faut-il pour se débarrasser d’une infestation de cafards ?

Cela dépend vraiment de la taille de l’infestation. Si vous ne traitez que quelques cafards, vous pouvez vous en débarrasser en quelques semaines. Une grande infestation, par contre, peut prendre des mois pour être complètement éliminée, même avec l’aide d’une société de désinsectisation.

Les cafards reviennent-ils après la désinsectisation ?

Il y a toujours d’autres cafards quelque part. Mais un agent de désinsectisation peut réappliquer des traitements tout au long de l’année pour éloigner les cafards en permanence.

Sources

  1. Why do I have cockroaches in my home? (2016) National Pesticide Information Center. Retrieved from http://npic.orst.edu/faq/roach.html
  2. Bonnefoy, Xavier et al. (2008) Public Health Significance of Urban Pests. World Health Organization. Retrieved from http://www.euro.who.int/__data/assets/pdf_file/0011/98426/E91435.pdf

Autres Guides Sur Les Punaises De Lit

Vous avez envie d’avoir plus d’informations sur les punaises de lit ? Consultez nos autres guides détaillés pour vous aider à faire face à vos problèmes de parasites.

+33663996241AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentation AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentationIl est relativement facile de savoir si vous avez une infestation de punaises de lit. Elles laissent derrière elles leurs excréments et leurs peaux de mue. Comme les autres insectes parasites, les punaises de lit doivent muer.La mue de l’exosquelette des punaises de lit se produit parce qu’elles deviennent trop grandes pour […]
+33663996241AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentation AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentationIl y a du vrai dans le dicton «connais ton ennemi». Plus vous en saurez sur les punaises de lit, leur comportement et leur vie, plus il sera facile de les éradiquer.Les punaises de lit connaissent trois étapes principales durant leur croissance : œuf, nymphe et adulte. Les œufs mettent 6 à […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *