J’ai vu un seul cafard chez moi. Que faire ? Devrais-je m’inquiéter ?

C’est une question courante, à la fois horrible et bien – plutôt courageusement optimiste :

«J’ai vu un seul cafard chez moi, à la maison. Que faire? Devrais-je m’inquiéter ? “

Alors devriez-vous? Devez-vous vous inquiéter? Honnêtement, vous devriez probablement l’être.

Mais s’il y a vraiment un problème, vous saurez comment le gérer. Parce qu’à la fin de cette courte lecture de 5 minutes, vous saurez exactement quoi faire si vous voyez un cafard.

Prêt ? Allons-y.

Est-il possible d’avoir un seul cafard ?

Sérieusement, est-il possible d’avoir un seul cafard dans une maison ou un appartement ? Bien sûr.

Ce pourrait être un solitaire, ou le dernier de sa colonie, ou même un éclaireur de cafards. Cela pourrait même être un cafard de jardin malheureux et relativement inoffensif qui a été emporté avec le bois de chauffage – un insecte qui n’a jamais voulu être dans votre maison en premier lieu.

Mais sans preuve, ce seraient des hypothèses assez risquées. Les blattes sont nocturnes, donc vous ne les voyez pas quand elles sont le plus actives, elles vivent rarement seules, plusieurs espèces essaieront activement d’infester votre maison – et le fait de prendre une mauvaise décision ou d’agir trop tardivement aura des conséquences.

Après avoir trouvé un cafard dans votre maison ou votre appartement, comment savoir s’il s’agit du seul ou d’un véritable problème de cafard? En enfilant votre équipement de détective et en inspectant la scène à la recherche d’indices – en particulier pour savoir où ils se cachent et les preuves qu’ils laissent derrière eux.

Découvrir s’il y en a d’autres

Se cacher est l’une des choses que les cafards font très bien. Il y a beaucoup de choses qui veulent les tuer ou les manger, et ils savent qu’ils sont plus en sécurité si les prédateurs (comme vous) ne savent même pas qu’ils sont là.

Donc, pour commencer à comprendre à quoi vous avez affaire, vous devez trouver ces cachettes potentielles et vous devez rechercher des signes. Devez-vous mettre votre maison à l’envers pour les trouver ? Non, il vous suffit de savoir ce qu’il faut rechercher et par où commencer votre recherche.

Trouver leurs cachettes

Alors, où se cachent les cafards ?

Il n’est probablement pas surprenant que les cafards préfèrent les endroits sombres et hors de portée. Après tout, ils ont plus peur de vous que vous n’avez peur d’eux! Mais la plupart des cafards qui infestent la maison vivent généralement assez près des sources de nourriture et d’eau, et vous devrez les traquer.

Jetez un coup d’œil à l’arrière des armoires de cuisine et sous les réfrigérateurs. Regardez dans les poubelles et derrière les bols de nourriture pour animaux. Regardez sous les éviers de la cuisine et de la salle de bain et, muni d’une lampe de poche, allez au sous-sol où des cafards pourraient se cacher autour de tuyaux qui fuient.

Pendant que vous explorez, ne sous-estimez pas leur capacité à se cacher dans des endroits minuscules et à l’abri des regards. Les blattes germaniques et d’autres petites espèces peuvent se faufiler à travers de minuscules trous et vivre n’importe où, des drains d’évier aux interstices sous le sol.

Reconnaître les signes

Parfois, vous avez plus que l’intuition pour poursuivre votre recherche de bestioles effrayantes – parfois, vous avez des preuves.

Crottes de cafards

La présence d’excréments est un indicateur fiable d’infestation de cafards. Les cafards laissent de minuscules excréments dans les zones qu’ils fréquentent. C’est dégoûtant – et c’est l’une des raisons pour lesquelles ils sont dangereux. Les excréments de cafards ressemblent à de minuscules points noirs.

Si un nombre suffisamment important de cafards sont présents, leurs excréments peuvent ressembler à du poivre broyé ou à du marc de café dispersé. La quantité de matières fécales que vous trouvez est un bon indicateur de la taille de l’infestation de cafards.

Parties du corps de cafard

Les cafards laissent derrière eux des parties du corps de toutes sortes. À mesure que les cafards juvéniles ou les bébés cafards grandissent, ils se débarrassent de leurs vieux exosquelettes devenus trop petits. Vous pouvez les trouver entièrement intacts ou en morceaux après que d’autres cafards les aient grignotés.

Les cafards meurent également tout simplement, bien sûr, et d’autres cafards mangent facilement leur corps, laissant des parties du cadavre, des morceaux d’ailes et des antennes dans des zones de votre maison.

Œufs de cafard

Trouver une poche d’œufs est une preuve plus rare. Les poches d’œufs de blattes mesurent généralement environ 5 mm de long ou moins et sont brunes ou brun rougeâtre. Les cafards font particulièrement attention lorsqu’ils les cachent, il est donc peu probable que vous les trouviez sans une fouille sérieuse.

Les cafards femelles adultes cachent des poches d’œufs dans des fissures, des crevasses et, parfois, à l’intérieur de boîtes en carton. Certaines espèces telles que la blatte rayée les collent également aux murs, et si vous avez affaire à une blatte rayée, vous devrez regarder sur le dessus des cadres et dans les zones plus proches du plafond.

Il est également possible que vous commenciez à sentir l’odeur des cafards dans votre maison. Au fur et à mesure que le problème des cafards augmente, vous remarquerez peut-être une odeur forte et désagréable. Si vous commencez à ressentir ce genre d’odeur de moisi, ne l’ignorez pas. C’est un bon signal qu’ils sont à proximité et aussi un avertissement qu’il y en a probablement plus d’un.

En suivant ces indices, vous pouvez commencer à localiser leurs cachettes potentielles et à évaluer le niveau réel du problème.

Prochaine étape : s’en débarrasser

Vous n’avez pas besoin de trouver plus de cafards pour savoir si quelque chose doit être fait. Trouver des signes de leur présence suffira.

Si vous en avez trouvé, l’étape suivante consiste à lancer un plan de désinsectisation complet. Vous utiliserez une combinaison d’appâts, de pesticides liquides et de mesures préventives pour éliminer les cafards et les empêcher d’entrer.

Insecticides et autres tueurs chimiques de blattes

Le contrôle complet des cafards implique plus que de vaporiser du spray anti-insectes chaque fois que vous en repérez un. Vous êtes plus averti que cela.

Vous utiliserez la stratégie, la persévérance et les connaissances que vous avez maintenant sur les habitudes et les habitats des cafards pour les cibler efficacement.

Les produits de lutte contre les blattes se présentent sous plusieurs formes :

  1. Pièges
  2. Appâts
  3. Poudres insecticides
  4. Pulvérisations résiduelles
  5. Sprays non résiduels
  6. Traitements périmétriques

Quelques cafards ne justifient probablement pas un bombardement chimique complet. C’est beaucoup de travail pour un problème qui est potentiellement très petit.

Au lieu de cela, envisagez de commencer par des pièges à cafards. Quelques pièges stratégiquement placés peuvent vous aider à diagnostiquer l’ampleur du problème et à trouver son épicentre.

Les appâts pour blattes contiennent des insecticides qui tuent les cafards après qu’ils soient retournés dans leur cachette et, idéalement, répandent le poison sur d’autres cafards. En combinaison avec un spray résiduel, qui peut tuer par contact, les appâts peuvent réduire efficacement une population de blattes sans nécessiter trop de travail de votre part.

Si vous craignez de faire face à une infestation de cafards de grande ampleur, il est probablement préférable de faire appel à une société de désinsectisation plutôt que de vous attaquer au problème vous-même. Un professionnel peut traiter toute votre maison avec un spray périmétrique et mieux cibler les habitats de blattes à l’intérieur et à l’extérieur.

Contrôle naturel des cafards

Il existe également quelques moyens naturels de tuer les cafards.

La terre de diatomée alimentaire est sans danger pour les personnes et les animaux domestiques (bien que vous devriez faire attention à ne pas la respirer) mais mortelle pour les cafards. Saupoudrer ce produit autour des zones où vous pensez qu’ils se cachent est un bon moyen d’éliminer certains de ces nuisibles.

Vous pouvez également mélanger de l’acide borique et du sucre pour faire un mélange qui est un appât naturel et un insecticide.

Mesures préventives : comment empêcher les cafards d’entrer

Vous vous demandez peut-être pourquoi ce cafard que vous avez vu doit-il choisir votre maison ? Selon toute vraisemblance, vous n’avez rien fait. Votre maison est probablement propre, donc pourquoi s’est-il introduit chez vous ? Le cafard n’est venu que pour ses besoins essentiels de survie: nourriture, eau et abri. Trouver un cafard dans votre maison ne signifie pas nécessairement que votre maison est sale.

Cela dit, cela ne fera pas de mal d’être un peu plus rigoureux dans votre routine de nettoyage après avoir trouvé un cafard. L’élimination des sources de nourriture est un moyen efficace de les éloigner. Vous pouvez également nettoyer à l’extérieur, comme par exemple l’élimination des branches et des feuilles et l’organisation des boîtes dans le garage, pour garder les cafards dehors.

Oh, et gardez toujours les fenêtres protégées par des moustiquaires si vous aimez les laisser ouvertes, surtout la nuit. De nombreux cafards volants sont attirés par les lumières et ils voleront directement à travers une fenêtre ouverte pour accéder aux lumières de votre salon.

Ces mesures préventives simples peuvent faire une grande différence dans vos efforts de lutte contre les cafards.

Conclusion

Vous avez vu un seul cafard; devriez-vous être inquiet ?

Il est important de prêter attention aux preuves et de faire une inspection minutieuse avant de commencer à craindre le pire.

Essayez de trouver leur cachette, soyez stratégique avec des appâts ou des pesticides naturels et améliorez votre routine de nettoyage jusqu’à ce que vous soyez sûr que les cafards ne soient pas intéressés à revenir.

En utilisant les informations contenues dans cet article, vous pouvez retrouver votre tranquillité d’esprit et protéger votre maison des futures intrusions de cafards.

Explorez le site pour plus d’informations sur les cafards, des faits sur les espèces les plus courantes et des réponses à vos questions sur la façon de s’en débarrasser.

Questions fréquemment posées

J’ai trouvé un cafard mort dans ma maison. Qu’est-ce que ça veut dire ?

Trouver un cafard mort signifie la même chose que trouver un cafard vivant : il est temps de rechercher des preuves de l’éventuelle présence d’autres cafards et, s’il y en a plus, de déterminer l’étendue du problème. Ensuite, vous saurez si vous devez installer des appâts et pulvériser des pesticides ou appeler une société de désinsectisation.

Un seul cafard peut-il provoquer une infestation ?

En un mot, oui. Certaines femelles de cafards n’ont pas vraiment besoin d’un partenaire pour se reproduire. En plus de cela, il est peu probable que le cafard solitaire que vous avez vu soit le seul dans votre maison. Les cafards sont très doués pour se cacher et celui que vous avez vu peut être le signe qu’il y en a d’autres à proximité.

J’ai trouvé un cafard dans mon appartement. Est-ce différent que de trouver un cafard dans une maison ?

Qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison, les étapes pour identifier un problème de cafard et le traiter si nécessaire sont les mêmes. Étant donné que vous n’avez peut-être pas accès à toutes les zones où les cafards se cachent, vous devrez demander à votre propriétaire de prendre les mesures appropriées.

Sources

  1. Wizzie Brown, Michael Merchant, and Kerry Siders, Cockroach Biology and Management. Retrieved from https://agrilifeextension.tamu.edu/library/insects-of-homes-schools-businesses/cockroach-biology-and-management/

Autres Guides Sur Les Punaises De Lit

Vous avez envie d’avoir plus d’informations sur les punaises de lit ? Consultez nos autres guides détaillés pour vous aider à faire face à vos problèmes de parasites.

+33663996241AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentation AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentationIl est relativement facile de savoir si vous avez une infestation de punaises de lit. Elles laissent derrière elles leurs excréments et leurs peaux de mue. Comme les autres insectes parasites, les punaises de lit doivent muer.La mue de l’exosquelette des punaises de lit se produit parce qu’elles deviennent trop grandes pour […]
+33663996241AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentation AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentationIl y a du vrai dans le dicton «connais ton ennemi». Plus vous en saurez sur les punaises de lit, leur comportement et leur vie, plus il sera facile de les éradiquer.Les punaises de lit connaissent trois étapes principales durant leur croissance : œuf, nymphe et adulte. Les œufs mettent 6 à […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *