Un guide sur la lutte contre les cafards à la maison

Il arrive un moment où vous réalisez que les solutions rapides ne résoudront pas votre problème de cafards. Vous en avez assez, vous êtes fatigué et vous voulez juste en finir avec ces insectes pour de bon.

Si c’est le cas, c’est une excellente nouvelle. Parce qu’il n'y a pas de meilleur endroit pour commencer. Un contrôle efficace et à long terme des cafards traitera la racine du problème et vous redonnera le contrôle. C’est aussi plus facile que vous ne le pensez.

Considérez ceci comme votre guide pour mettre en place un plan de contrôle permanent et sans échec des cafards – une introduction aux meilleurs outils et techniques (y compris les remèdes maison) qui permettent de contrôler les cafards, ainsi que des conseils avancés pour y parvenir à moindre coût, en toute sécurité et efficacement.

Prêt à résoudre votre problème de cafards ? Allons-y !

Contrôle des cafards : avez-vous vraiment besoin d'une société de désinsectisation ?

Nous avons tous entrepris des projets qui, à un moment donné, ont pris une telle ampleur qu’ils sont devenus plus que ce que nous pouvions gérer. Cela peut être aussi le cas du contrôle des cafards, lorsque vous sous-estimez ce à quoi vous êtes confronté.

Une infestation modérée de cafards vous laissera plutôt satisfait une fois que vous aurez éliminé ces bestioles, du moins celles que vous pouviez voir. Mais découvrir un spectacle d’horreur qui vibre derrière vos murs vous fera souhaiter que vous ayez appelé un pro.

Avant de décider de faire le travail vous-même, essayez de faire au moins une évaluation générale de l'infestation, en jugeant de sa gravité.

Vous pouvez avoir une infestation grave si…

  1. Vous voyez beaucoup de cafards, même en plein jour. Les cafards ne sortent généralement pas pendant la journée, donc les voir en plein jour pourrait être un signe qu'il y a beaucoup de cafards qui se cachent.
  2. Vous trouverez beaucoup de poches d’œufs de cafards dans votre maison. Les cafards n'aiment pas laisser des œufs là où les prédateurs (comme vous) peuvent les trouver. Tomber sur des œufs pourrait être un signe qu'une population de cafards est prête à exploser.
  3. Vous voyez (et sentez) des excréments de cafards partout. Les cafards ne sont pas pointilleux quant à l'endroit où ils déposent leurs excréments, mais quels que soient les excréments que vous voyez à l'air libre, ce n'est rien comparé à ce qui se passe derrière vos murs.
  4. Vous vivez dans un appartement ou un condo où vous n'avez aucune idée de ce que font les insectes ailleurs dans l'immeuble. Pour autant que vous sachiez, les cafards que vous voyez sont la pointe de l’iceberg, et ceux qui apprécient l’appartement de votre voisin se dirigeront bientôt vers le vôtre.

Conseil : Si vous êtes un habitant d'un appartement, prendre contact avec votre propriétaire ou votre gestionnaire immobilier doit être la première tâche de votre liste. Hormis les responsabilités juridiques, un service de lutte contre les cafards et les parasites peut déjà être sous contrat avec le syndic, ce qui faciliterait la vie de tout le monde.

Si vous avez une infestation sérieuse de cafards, il peut être judicieux d’éviter de tenter de la traiter par vous-même et de faire appel à un une société de désinsectisation pour éliminer toutes les blattes.

Sinon, retroussez vos manches. Parce que le plan ci-dessous a aidé des milliers de personnes et vous aidera probablement aussi.

Partie 1. L'arme secrète du contrôle des cafards que vous devez avoir

Nous vivons à une époque avec tant de nouvelles technologies, mais beaucoup de choses qui fonctionnent le mieux dans la vie ne sont pas forcément particulièrement élaborées. Les produits de lutte contre les blattes en sont un bon exemple, certains qui sont des merveilles chimiques et d'autres qui semblent presque rudimentaires.

Ce «produit secret» (secret car il est en quelque sorte caché à la vue des consommateurs) est l’un des plus bruts. Et en plus d'être facile à utiliser et bon marché, il changera également la donne pour vous. En fait, c’est l’un des rares produits dont la plupart des agents de désinsectisation ne pourraient tout simplement pas se passer.

C’est le piège à colle à cafard, un morceau de carton plat ou plié enduit de colle et de leurre. Si vous êtes comme la plupart des gens qui ont déjà eu affaire à des cafards, vous connaissez probablement les pièges collants, et vous êtes assez satisfait de leur efficacité.

Il faut noter que le fait de tuer n’est pas le meilleur bénéfice des pièges collants. Si c'est tout ce pour quoi vous les connaissez, vous n'en bénéficiez pas autant que vous le pourriez.

Car il s'avère que les professionnels de la lutte antiparasitaire n'utilisent pas tant des pièges à colle pour tuer les cafards que pour collecter des renseignements à leur sujet – pour mesurer une infestation afin qu'ils puissent faire des choix sur les étapes à suivre.

Si vous voulez vraiment réussir à long terme avec un plan de contrôle des cafards, vous devrez aussi les utiliser de cette façon. En procédant de cette façon, vous placerez des pièges collants dans toute votre maison, puis compterez plus tard les prises de chacun.

À partir de ce décompte, vous obtiendrez deux informations importantes :

  • Où les cafards ont tendance à se rassembler.
  • Et où ils ont tendance à voyager.

En commençant votre plan avec des pièges collants, vous saurez où vous n'avez pas besoin de perdre votre temps. Et où frapper le plus fort les cafards.

Les pièges collants sont votre arme secrète dans cette bataille. Parce que vous saurez où mener le combat.

Astuce : prenez quelques douzaines de pièges collants quelle que soit l'approche que vous utilisez. Ils sont peu coûteux, vous indiquent sur quoi concentrer vos efforts et contribuent également à réduire les populations de cafards. Utilisez la moitié de vos pièges au début du processus et l’autre moitié une fois terminé. Le deuxième lot vous alertera si de nouveaux cafards apparaissent.

Partie 2. Trois produits de lutte contre les cafards tueurs qui éliminent complètement les cafards

Il y a vingt ans, l'élimination des blattes était une histoire différente et plus gênante. À l’époque, si vous aviez une infestation et que vous souhaitiez vous en débarrasser, vous louiez un pulvérisateur à pompe, vous le transportiez jusqu’à votre maison ou votre appartement et vous pulvérisiez du poison mortel dans chaque pièce.

Les insectes mourraient en masse – des dizaines d'entre eux, juste sous vos yeux. Et bien que le carnage ait été en quelque sorte satisfaisant à sa manière, il n'était pas aussi étendu qu'il y paraissait.

Ceci est dû au fait que ce que vous faisiez ne résolvait pas vraiment le problème. Vous faisiez ce qu'une bombe anti-cafard fait aujourd'hui: tuer tous les insectes les plus stupides qui restent à découvert en plein danger et envoyer les plus intelligents dans vos murs.

Quelques semaines plus tard, votre problème de cafard serait de retour. Et vous feriez appel à une société de désinsectisation pour terminer le travail.

Voilà comment ça se passait dans le bon vieux temps. En effet, les produits de lutte contre les blattes actuels sont bien meilleurs et permettent de tuer d’une manière très différente.

Gel Appât : Poison et leurre de pointe dans du gel

Les appâts pour insectes empoisonnés n'ont rien de nouveau dans le monde des blattes et sont utilisés sous une forme ou une autre depuis très longtemps. Ils n'étaient pas non plus des agents tueurs particulièrement attrayants jusqu'à ce que quelqu'un les mette dans un gel.

Dans leur forme la plus élémentaire, les appâts en gel ne sont qu'une matrice d'appât et de poison qui tue les cafards lorsqu'ils grignotent. Mais la beauté réside dans la façon dont ils le font.

La matrice de gel garde l'appât et l'ingrédient actif (le poison) humides, frais et tentants pendant plusieurs semaines. Alors que le poison spécial fait son travail lentement, laissant souvent des cafards mourir au cœur de l'infestation.

Là, d'autres cafards voient son corps comme de la nourriture et s'empoisonnent lorsqu'ils le mangent. Lorsque ces cafards meurent, il peut y avoir suffisamment de poison dans leurs tissus pour en tuer encore plus. C’est un système efficace qui touche le problème à sa source.

L'appât en gel pour blattes est vendu dans des stations d'appât pratiques, mais les produits applicateurs à base de seringues sont ceux que vous voudrez.

Pour appliquer l'appât en gel à partir d'un applicateur, vous déposerez de minuscules gouttes dans les zones fréquentées par les cafards et révélées par vos pièges collants – à l'intérieur et derrière les armoires de cuisine, autour des tuyaux, du câblage et des évents, sous les éviers, sous les appareils et dans n’importe quelle fissure vous trouvez dans les murs.

Moins d'un mois après l'application de l'appât en gel, vous verrez probablement beaucoup de cafards morts, puis une réduction spectaculaire (et satisfaisante) des populations de blattes. De nombreuses personnes qui essaient le produit s’arrêtent volontiers là et supposent qu’elles ont résolu le problème.

Mais c’est généralement une erreur.

Parce que les problèmes de cafards ont davantage tendance à être résolus grâce à une attaque à plusieurs volets et peuvent même l'emporter sur la puissance de l'appât en gel si c'est tout ce que vous utilisez. Pour abattre définitivement les cafards, vous devrez les frapper avec au moins un, et peut-être deux outils plus puissants.

Pour en savoir plus sur l'utilisation de l'appât en gel pour blattes, consultez le guide ici.

Gel de silice : mortel au toucher

Les cafards ne sont pas exactement des créatures sédentaires. Pour trouver de la nourriture, de l'eau et des compagnons, ils doivent se déplacer, ce qui rend notre prochain produit – la poudre insecticide à base de silice si efficace.

Les poudres insecticides sont de fines poudres appliquées sur les zones de déplacement des cafards. La poudre colle à leurs pattes et à leur corps, endommageant leurs exosquelettes ou passant à l'intérieur. Les cafards finissent par mourir, succombant à la déshydratation ou à des dommages internes.

Vous connaissez peut-être déjà des poudres insecticides comme l'acide borique et la terre de diatomée, mais ni l'une ni l'autre n'est aussi efficace (ou aussi sûre) pour lutter contre les blattes que le gel de silice.

Le gel de silice ne s’accroche pas aux cafards comme la terre de diatomée, et ne les empoisonne pas comme l’acide borique. Au lieu de cela, il absorbe leurs huiles protectrices comme une éponge, les laissant sécher mortellement. Le gel de silice est appliqué de la même manière que l'acide borique et la terre de diatomée, mais tue les cafards plus rapidement et moins d’entre eux parviennent à s’échapper.

En plus d'être extrêmement efficace, c'est l'un des insecticides les moins toxiques disponibles et c'est un excellent choix pour les maisons avec des animaux domestiques ou de jeunes enfants.

Pour appliquer : le gel de silice est appliqué avec un outil spécial de «soufflage» appelé un chiffon à main. Il est également vendu dans des conteneurs qui peuvent être utilisés de la même manière. Étalez une fine couche de poussière sur les surfaces où les cafards circulent. Il continuera à fonctionner tant qu’il restera sec.

Gel de la production : bloquer les bébés cafards avec un régulateur de croissance des insectes

Bien que les appâts en gel et la poudre soient des outils efficaces et de pointe, ils ne détruisent pas les œufs de blattes qui attendent d'éclore dans vos murs, votre sous-sol ou le fond de vos armoires et tiroirs.

Cela signifie que même après avoir éliminé tous les cafards vivants, vous pourriez encore subir une deuxième vague.

Un régulateur de croissance des insectes (IGR en anglais) vous protège de cette vague, non pas en tuant, mais en retardant la croissance des nouveaux cafards qui émergent. Ces cafards n'atteignent jamais complètement leur pleine maturité, ne peuvent alors se reproduire avec succès, brisant ainsi le prochain cycle d'infestation.

Vous n’avez peut-être pas besoin d’un IGR pour résoudre complètement votre problème de cafards, mais c’est une excellente police d’assurance contre le type de réinfestation sournoise qui pourrait ruiner tous les autres travaux que vous avez effectués.

Pour appliquer l'IGR : vaporisez-le dans les fissures et derrière les armoires ou collez des appareils autonomes dans les zones où les cafards circulent. Les IGR peuvent également être mélangés avec d’autres insecticides et appliqués avec un pulvérisateur à pompe.

Partie 3 : Remèdes maison pour la lutte contre les cafards

Peu de remèdes maison sont comparables en termes d’efficacité aux pièges, aux appâts et à la poudre achetés en magasin. Mais si vous manquez d'argent ou que vous souhaitez amorcer la lutte avant l'arrivée de produits plus puissants, essayez les solutions suivantes :

Pièges à colle maison avec ruban adhésif

Des pièges collants maison ? Le ruban adhésif n’est pas aussi efficace que les pièges achetés en magasin, mais il fonctionne. Découpez quelques morceaux de 15 centimètres et posez-les avec le côté collant vers le haut le long des plinthes, des comptoirs, du sol de la salle de bain et des étagères des armoires de cuisine. Collez un petit morceau de nourriture au centre comme appât. Remplacez-le quotidiennement ou au besoin.

Appât de cafards en plâtre

Vous avez des restes de plâtre dans le garage ? Mélangez-les avec de la fécule de maïs et étendez-les dans les fissures et les crevasses pour donner aux cafards une collation toxique. Ou, si vous avez du borax, saupoudrez-le sur une cuillerée de beurre d'arachide.

Votre aspirateur comme tueur de cafards

N'oubliez pas de passer l'aspirateur ! Votre aspirateur est un outil souvent oublié mais puissant. Utilisez-le pour aspirer des cafards morts et vivants que vous pourriez découvrir en plein air. N'oubliez pas de jeter immédiatement son contenu dans la poubelle à l'extérieur.

Intéressé par plus de remèdes maison pour les cafards ? Cliquez ici.

Partie 4 : Lutte contre les blattes à l’aide de méthodes naturelles et respectueuses de l'environnement

Si vous voulez contrôler les cafards sans utiliser de produits chimiques artificiels, il existe des alternatives qui peuvent aider en cas d'infestations légères à modérées. Vous pouvez également les utiliser pour compléter vos autres moyens de lutte contre les cafards, à condition que les odeurs fortes (comme la menthe poivrée) ne masquent pas celles des autres méthodes.

Découvrez ces alternatives écologiques et faciles à mettre en oeuvre:

Acide borique et sucre en poudre

Un simple mélange d'acide borique et de sucre en poudre devient un appât naturel mortel. Si vous avez un sac de terre de diatomée alimentaire que vous utilisez dans le jardin ou en complément, cela fonctionnera également comme traitement contre les cafards.

Huiles essentielles

Parmi les nombreuses huiles essentielles qui nous apportent de l’apaisement et des parfums frais, quelques-unes tuent également les cafards. L'huile de menthe poivrée affiche le plus fort potentiel d'élimination des cafards.

Sprays naturels

Vous trouverez également des produits écologiques contre les blattes en ligne et en magasin. Le spray antiparasitaire intérieur Wondercide fait l'affaire. Un autre produit efficace de contrôle des gardons, Zevo Roach Spray utilise un mélange différent d'huiles pour tuer ces ravageurs cauchemardesques.

Vous voulez plus de méthodes naturelles permettant de tuer les cafards? Cliquez ici.

Partie 5 : Contrôle continu des cafards grâce à l'assainissement et à l'exclusion

Pendant que vos produits de contrôle des cafards fonctionnent en arrière-plan, vous pouvez éviter de futurs cafards en nettoyant, en scellant et en organisant votre maison.


Si vous pensez, Oh super, encore plus de corvées, considérez-les plutôt comme des stratégies de combat :

  1. Nettoyer = des cafards affamés en supprimant leurs sources de nourriture.
  2. Sceller = éliminer les points d'entrée des cafards.
  3. Organiser = se débarrasser des lieux de nidification et de ponte.

Tout ce que les cafards pourraient éventuellement manger ou boire : enlevez-le leur. Tous les points d'entrée, cachettes et sorties de secours : fermez-les.

Concentrez-vous sur les zones à problèmes, comme la cuisine, la salle de bain, le sous-sol et tout autre espace sombre et encombré.

Contrôle des zones à problèmes

Pour contrôler les cafards dans la cuisine

Utilisez votre aspirateur pour aspirer toutes les miettes que les cafards aimeraient manger derrière le poêle et sous la table. Essuyez les éclaboussures de graisse sur les boutons du four et nettoyez les restes de cuisson hors du drain et de la poubelle. Vous devriez également laver la vaisselle (et essuyer les bols pour animaux de compagnie) tous les soirs.

Les armoires de cuisine, en particulier celles où vous stockez de la nourriture, sont des cibles à haut risque pour les cafards affamés. Ce sont des emplacements de choix pour placer des appâts en gel ou du gel de silice.

Si vous ne le faites pas déjà, stockez les aliments et les ingrédients dans des récipients en verre ou en métal (que les cafards ne peuvent pas mâcher). S'il y a plus d'espace dans le réfrigérateur, profitez de son joint hermétique pour y stocker certains produits alimentaires.

Pour contrôler les cafards dans les zones de stockage

Ces nuisibles adorent utiliser des boîtes en carton pour se cacher et pondre leurs œufs (ils se nourrissent également de carton et de papier). Empêchez-les de le faire en passant à des bacs en plastique avec des couvercles hermétiques.

Contrôler les cafards qui essaient de se frayer un chemin à l'intérieur

Plusieurs types de cafards vivent à l'extérieur, mais envahiront votre maison lorsque les conditions le permettront. Prenez un cahier et inspectez tout l'extérieur de votre maison à la recherche d'éventuels trous et fissures qu'ils pourraient utiliser pour entrer. Faites-en une priorité afin de les sceller avec de la laine d'acier, du calfeutrage ou de la mousse isolante pour les arrêter bien avant qu'ils ne deviennent un problème.

Partie 6: À propos des types courants de cafards

Avant de partir, nous avons élaboré un guide rapide pour identifier les types courants de cafards auxquels vous pourriez être confronté en France. Consultez chaque lien pour accéder à notre aperçu complet des espèces.

Les blattes germaniques sont les minuscules espèces de blattes qui sèment la terreur dans les maisons, les épiceries, les restaurants et les entrepôts du monde entier. De couleur marron clair avec deux bandes sombres, elles se propagent rapidement et prospèrent à l'intérieur, en particulier dans les immeubles d’habitation.

Les blattes américaines sont les grosses blattes, brun rougeâtre – vos cafards laids classiques qui peuvent mesurer jusqu'à 5 centimètres de long. Ils vivent à l'extérieur et à l'intérieur, formant des colonies de milliers de cafards dans les égouts et les tuyaux de drainage.

Les blattes orientales sont des cafards noirs et brillants que les gens confondent souvent avec des coléoptères. Elles sont de taille moyenne, ailés mais incapables de voler. Les blattes orientales vivent à l'extérieur, donc, si vous les voyez à l'intérieur, concentrez-vous sur le colmatage des fissures et des trous extérieurs par lesquels elles auraient pu pénétrer dans votre maison.

Les blattes rayées font partie des plus petites espèces de blattes. Elles mesurent environ 10 à 15 mm de long et portent le nom de “blattes rayées” à cause des rayures jaunes et marron sur leur abdomen.

Conclusion

Lorsque vous êtes confronté à un problème de cafards à la maison, vous devez riposter avec un plan de contrôle des cafards efficace et méthodique.

Identifiez les zones cibles, assemblez les meilleurs outils modernes et débarrassez-vous des cafards avec des méthodes qui fonctionnent sur le long terme.

Vous pouvez le faire. Et il n'y a pas de meilleur moment pour commencer.

Sources

  1. Desiccating Dusts. Beyond Pesticides. Retrieved from https://www.beyondpesticides.org/resources/safety-source-on-pesticide-providers/what-is-integrated-pest-management/desiccating-dusts
  2. Nagro, Anne (2019) Rethinking German Cockroach Control. PCT Magazine. Retrieved from https://www.pctonline.com/article/rethinking-german-cockroach-control/
  3. Potter, Michael F., et al. (2014) Silica Gel: A Better Bed Bug Desiccant. Retrieved from https://www.pctonline.com/article/pct0814-silica-gel-research-bed-bugs/
  4. Omg, Barb, et al. (2006) Cockroach Control Manual. University of Nebraska Extension.
  5. Potter, Michael F. (2018) Cockroach Elimination in Homes and Apartments. University of Kentucky Extension. Retrieved from https://entomology.ca.uky.edu/ef614

Autres Guides Sur Les Cafards

Vous avez envie d’avoir plus d’informations sur les cafards ? Consultez nos autres guides détaillés pour vous aider à faire face à vos problèmes de parasites.

Vous vous demandez quels sont les meilleurs moyens de vous débarrasser des cafards ? Parfait, vous êtes au bon endroit! Dans[…]
Vous vous demandez si les cafards mordent ou sont dangereux ? Nous avons vos réponses ! Dans ce guide Blanee, vous apprendrez[…]

Vous avez des problèmes avec des insectes ou des rongeurs ? Recherchez les réponses à vos questions !

GUIDES ESSENTIELS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *