20 mythes surprenants sur les punaises de lit que vous devez connaître

Les punaises de lit ont maintenant atteint le statut d’épidémie en France et dans la plupart des pays développés. Presque tout le monde a entendu parler de ces petites bestioles. La triste vérité est que beaucoup d’entre nous les connaîtront personnellement à un moment de leur vie.

Il y a tellement de «faits intéressants sur les punaises de lit» qui ne sont pas vrais. Ces informations sont fréquemment publiées sur les blogs et diffusées sous forme de bouche-à-oreille par des personnes qui n’ont pas pris la peine de les vérifier. Le problème est que lire et croire à des informations erronées peut rendre plus difficile l’identification d’un problème de punaises de lit.

Aujourd’hui, nous allons partager avec vous quelques mythes sur les punaises de lit. Pour chacun d’entre eux, nous découvrirons la vérité et explorerons d’où vient ce mythe.

1) Les punaises de lit peuvent-elles sauter comme les puces ?

Bien que les punaises de lit soient des parasites et boivent du sang pour survivre, elles ne peuvent pas sauter comme des puces. En fait, les puces et les punaises de lit ne sont même pas étroitement liées. Les punaises de lit font partie de l’ordre des insectes Hemiptera et les puces appartiennent à Siphonaptera. Les puces ont des pattes très longues et fortes qui sont capables de les propulser plus de 100 fois leur longueur corporelle, selon Veterinary Parasitology. Les punaises de lit ont des pattes relativement petites qui ne leur permettent pas du tout de sauter.

Alors, pourquoi certaines personnes pensent-elles que les punaises de lit peuvent sauter? Cela peut être dû au fait que les punaises de lit semblent se déplacer (et se propager) si rapidement. Elles peuvent facilement passer d’un appartement à un autre et voyager à travers les pièces à la recherche d’un hôte. Cependant, elles le font uniquement en rampant. Les punaises de lit se déplacent à peu près à la même vitesse que les fourmis et peuvent ramper sur de longues distances sans se fatiguer.

Avertissement relatif aux punaises de lit

En parcourant ce guide, je suis sûr que certains d’entre vous ont hâte de prendre les choses en main. Vous voulez juste que ce problème disparaisse le plus rapidement possible, alors vous sortez acheter des sprays et commencez à fumiger votre maison. Je comprends, nous sommes humains et nous aimons les résultats instantanés. Mais l’élimination des punaises de lit n’est pas recommandée. Il est fort probable que vous finirez par aggraver le problème. C’est pourquoi nous vous recommandons de consulter une société de désinsectisation pour TOUS les types d’infestations de punaises de lit.

2) Les punaises de lit peuvent-elles voler ?

Les punaises de lit, comme nous l’avons mentionné, appartiennent à l’ordre des hémiptères – également appelés «vrais insectes». Cet ordre comprend environ 50 000 à 80 000 espèces d’insectes, selon le Muséum d’Histoire Naturelle. Beaucoup d’entre elles (comme les punaises diaboliques) ont des ailes et peuvent voler. Heureusement pour nous, les punaises de lit ne partagent pas cette capacité. Elles ont de petites attaches d’ailes résiduelles, mais elles ne sont pas fonctionnelles. Ce ne sont que des vestiges évolutifs d’une époque lointaine.

Certaines personnes peuvent supposer que les punaises de lit volent en raison de leur apparition soudaine dans votre maison. Cependant, vous n’avez certainement pas attrapé de punaises de lit en laissant la fenêtre de la chambre ouverte. Les punaises de lit peuvent ramper et se cacher dans les valises, les sacs et les vêtements, c’est ainsi que les gens les transportent par inadvertance d’un endroit à un autre.

3) Les punaises de lit peuvent-elles vivre sur votre corps ou dans vos cheveux ?

Les punaises de lit sont des parasites et vivent du sang humain. Elles se reposent pendant que vous êtes actif et se nourrissent de votre sang lorsque vous êtes assis ou couché. Cependant, les punaises de lit ne vivent pas sur le corps humain. Lorsqu’elles ne se nourrissent pas, les punaises de lit cherchent refuge dans les fissures et les crevasses autour de la maison. Elles ne reviennent vers vous que lorsqu’elles ont de nouveau faim.

Il n’est pas idiot de se demander si les punaises de lit peuvent vivre sur votre corps ou dans vos cheveux. Après tout, de nombreux autres parasites le font. Heureusement, ce n’est pas dans leur nature. Alors qu’elles peuvent faire du stop d’un endroit à un autre sur vos vêtements, elles ne restent pas longtemps. Le corps est un environnement trop chaud et instable pour les punaises de lit. Si vous avez des insectes sur votre peau ou dans vos cheveux, il s’agit probablement de poux, de puces ou de tiques.

4) Les punaises de lit peuvent-elles vivre sur les chats et les chiens ?

Comme les punaises de lit boivent du sang humain, il est raisonnable de se demander si elles peuvent également mordre vos animaux de compagnie. Sans surprise, les punaises de lit peuvent se nourrir du sang des chiens, des chats, des rongeurs et même des oiseaux. Cependant, les animaux ne sont pas leur premier choix. Les punaises de lit préfèrent le sang humain et ne mordent les animaux domestiques que lorsqu’elles ne trouvent pas d’hôte humain.

Mais peuvent-elles vivre sur les chiens et les chats? Heureusement non. Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, les punaises de lit préfèrent se cacher la plupart du temps. Elles ne s’approchent d’un hôte humain (ou animal) que lorsqu’il est temps de se nourrir. De plus, les punaises de lit ne sont pas à l’aise dans la fourrure des chats et des chiens. Elles n’ont pas les griffes spécialisées que possèdent les puces et les poux, qui leur permettent de se déplacer dans les cheveux. S’il est théoriquement possible pour une punaise de lit de se cacher dans le collier d’un chat ou d’un chien pour voyager à un autre endroit, c’est très peu probable.

5) Les punaises de lit peuvent-elles propager des maladies ?

D’autres parasites hématophages sont connus pour propager des maladies aux personnes qu’ils mordent. L’exemple le plus célèbre est probablement celui des moustiques qui propagent le paludisme. Par conséquent, il n’est pas déraisonnable de supposer que les punaises de lit peuvent également propager des maladies.

Heureusement, il semble que nous n’ayons rien à craindre. Selon une analyse systématique dans Archives of Dermatological Research, les punaises de lit sont porteuses d’agents pathogènes (micro-organismes). Cependant, ils sont incapables de transmettre ces maladies aux humains. Pas une seule étude à ce jour n’a démontré que les punaises de lit pouvaient transmettre des maladies aux humains. On ne sait pas pourquoi, bien que certains scientifiques croient que les punaises de lit peuvent en quelque sorte «neutraliser» les agents pathogènes de la maladie dans leur corps. Quelle que soit la raison, il semblerait que nous ne risquions rien.

6) Les punaises de lit peuvent-elles mordre à travers les vêtements ?

Heureusement, les punaises de lit ne peuvent pas ronger les vêtements: elles n’ont pas les pièces buccales pour cela. Les punaises de lit ont un petit bec et une trompe en forme de paille pour aspirer le sang. Leurs pièces buccales sont conçues uniquement pour pénétrer la peau humaine. Selon le journal Insects, elles peuvent percer des tissus à mailles très fines, comme le tulle. Cependant, elles n’ont pas la capacité de mordre à travers quelque chose de plus épais que cela (comme un pyjama en coton).

Alors, d’où vient ce mythe? Cela peut être dû au fait que certaines personnes trouvent malgré tout des piqûres de punaises de lit sur des zones de peau couvertes par leurs vêtements. Ceci est dû au fait que les punaises de lit sont très petites – seulement aussi épaisses qu’une pièce de 10 centimes d’euro. Elles peuvent facilement ramper à travers les petites ouvertures de votre pyjama (comme les trous pour les jambes et les bras ou les boutonnières) pour vous atteindre.

7) Les punaises de lit ne vivent-elles que dans les lits ?

Il est facile de comprendre d’où vient ce mythe. Il vous suffit de considérer le nom de l’insecte dont nous parlons. Les punaises de lit sont tristement célèbres pour vivre dans des matelas, des sommiers à ressorts et des cadres de lit. C’est leur endroit préféré.

Cependant, les lits ne sont pas le seul habitat dans lequel une punaise de lit peut survivre. Les punaises de lit peuvent vivre presque n’importe où dans la maison. Cela peut inclure :

  • Tables de chevet et autres meubles
  • Tapis
  • Derrière les plinthes et dans les fissures du mur
  • Dans les placards et les armoires
  • Même à l’intérieur des prises électriques et des interrupteurs.

Les punaises de lit peuvent vivre n’importe où à une courte distance de votre lit. Tant qu’elles peuvent vous atteindre pour se nourrir, le reste leur importe peu. Elles peuvent même se cacher dans votre canapé, prêtes à vous mordre une fois que vous vous asseyez pour vous reposer.

8) Pouvez-vous vous débarrasser des punaises de lit en jetant votre matelas ?

Compte tenu du mythe que nous venons d’aborder, de nombreuses personnes pensent qu’il est simple de se débarrasser d’une infestation de punaises de lit. Les punaises de lit vivent dans les lits, donc si vous jetez votre matelas, le problème sera résolu. N’est-ce pas ?


Faux. Si les punaises de lit ne vivaient que dans les lits, jeter votre matelas pourrait fonctionner. Cependant, si vous avez déjà essayé cela, vous savez que cela ne sert à rien. Si vous avez des punaises de lit, elles vivent presque certainement dans divers autres endroits autres que votre matelas. Bien que jeter votre lit puisse éliminer un grand nombre d’insectes et d’œufs, cela n’éradiquera pas complètement votre infestation. Tôt ou tard, les œufs dans le tapis, la commode et les prises électriques (par exemple) vont éclore. Les nouveaux insectes envahiront votre tout nouveau matelas et l’infestation se développera de nouveau.

9) Les punaises de lit ne vivent-elles que dans les grandes villes ?

Si vous imaginez l’habitat idéal d’une punaise de lit, vous penserez probablement à un hôtel non classé dans une grande ville. Il est facile d’imaginer pourquoi les punaises de lit se développent dans les villes: la densité de population. Plus il y a de personnes vivant dans une petite zone, plus il est facile pour les punaises de lit de trouver des hôtes.

Il est vrai que les punaises de lit prospèrent en milieu urbain. Selon Clinical Microbiology Reviews, les punaises de lit sont les plus présentes dans les grandes villes telles que Chicago, New York et Philadelphie. Cependant, cela ne veut pas dire que les punaises de lit ne peuvent être trouvées que dans les grandes villes. Des punaises de lit ont été signalées dans les 50 États et dans la plupart des pays du monde, selon Clinics in Dermatology. En France, les villes les plus touchées par les punaises de lit sont Marseille (en tête), Nice, Paris, Lyon et Toulouse. Les punaises de lit peuvent vivre partout où vivent les humains. Ainsi, même si vous êtes plus susceptible d’attraper des punaises de lit si vous vivez (ou visitez) une grande ville, vous n’êtes pas totalement à l’abri de celles-ci si vous vivez dans une petite ville ou un patelin.

10) Les punaises de lit sont-elles un signe de mauvaise hygiène ?

Si un hôtel ou une maison était infesté de punaises de lit, que supposeriez-vous de sa propreté ? La plupart des gens ont tendance à imaginer qu’un environnement infesté de punaises de lit doit être sale ou insalubre. C’est l’un des mythes les plus répandus sur les punaises de lit et ce n’est pas vrai.

Les punaises de lit ne sont pas attirées par la saleté, la crasse ou les ordures: elles sont attirées par le sang. Selon l’étude ci-dessus dans Insects, les punaises de lit recherchent du dioxyde de carbone et d’autres signaux chimiques pour les conduire aux humains. Elles ne se soucient pas de savoir si une maison est sale ou impeccable, ou si votre hôtel est économique ou luxueux. Partout où les humains se trouvent, les punaises de lit suivront.

Cela étant dit, garder votre maison propre et bien rangée permet de repérer plus facilement les signes d’une infestation (et de la traiter plus facilement). Le désordre offre plus d’endroits aux punaises de lit pour se cacher. 

11) Les punaises de lit sont-elles trop petites pour être vues à l’œil nu ?

Pour une raison quelconque, de nombreuses personnes supposent que les punaises de lit sont microscopiques. C’est peut-être parce que certains parasites – comme certaines espèces d’acariens – sont en effet petits. Les acariens tels que le sarcopte de la gale mesurent moins de 1 mm de longueur et sont invisibles à l’œil nu.

Les punaises de lit sont cependant beaucoup plus grosses. Leurs œufs (et leurs nymphes fraîchement écloses) sont minuscules, mais les punaises de lit adultes mesurent 5 à 7 mm. Elles peuvent atteindre la taille d’un pépin de pomme lorsqu’elles sont complètement gorgées de sang. Les punaises adultes sont également de couleur assez foncée, apparaissant sous un ton brun rougeâtre. Si une punaise de lit rampe sur vous, vous ne pourrez peut-être pas la sentir, mais vous la verrez.

Si vous ne voyez aucune punaise de lit dans votre lit pendant la journée, ce n’est pas parce qu’elle est trop petite pour être vue. C’est parce qu’elles se cachent dans des fissures et des crevasses, ne sortant que pendant que vous dormez.

12) Les punaises de lit hibernent-elles en hiver ?

Les infestations de punaises de lit ne sont pas aussi importantes pendant les mois les plus froids qu’en été. Selon le Journal of Medical Entomology, les rapports de présence de punaises de lit atteignent leur maximum en août et sont à leur plus bas en février. Les punaises de lit semblent voyager davantage par temps chaud, ce qui a amené les gens à croire que les punaises de lit «hibernent» pendant l’hiver.

Certains insectes (comme les coccinelles) entrent dans un état d’hibernation appelé diapause en hiver. Cependant, les punaises de lit ne semblent pas le faire. Selon l’étude ci-dessus, les punaises de lit préfèrent un temps plus chaud et se déplacent moins en hiver. Mais cela ne veut pas dire qu’elles soient en sommeil. Les punaises de lit se nourrissent encore tout au long de l’hiver et elles peuvent encore être transportées d’une maison à l’autre. C’est juste moins probable qu’en été.

13) Les punaises de lit meurent-elles facilement par temps froid ?

Alors que nous parlons de température, il y a un autre mythe à combattre. Certaines personnes croient que les punaises de lit meurent facilement lorsqu’elles sont exposées au froid. Cela a conduit certaines personnes à laisser des matelas ou des meubles infestés à l’extérieur pendant l’hiver, dans l’espoir que l’air froid tue les insectes.

Cependant, à moins de vivre dans un endroit extrêmement froid, il est peu probable que cela ait un effet. Les punaises de lit peuvent très bien tolérer le froid. Selon une étude dans Medical and Veterinary Entomology, les punaises de lit ne meurent que lorsqu’elles sont directement exposées à des températures de -16 degrés Celsius (3,2 Fahrenheit) pendant au moins une heure. La plupart des hivers français sont nettement plus chauds que cela, et si une punaise de lit peut se cacher (par exemple, dans le matelas), cela lui offrira une certaine protection. Cependant, les punaises de lit meurent facilement lorsqu’elles sont exposées à des températures élevées. Mettre les articles infestés au lavage à 60 degrés Celsius devrait vous permettre de vous en débarrasser.

14) Les punaises de lit ne sortent-elles que dans le noir ?

La plupart des punaises de lit profitent de la nuit pour vous mordre. Cela a conduit à la diffusion de l’idée fausse, mais compréhensible, que les punaises de lit ne sortent que dans l’obscurité. Certaines personnes pensent que laisser la lumière allumée est un bon moyen de dissuader les punaises de lit de sortir de leur cachette.

Malheureusement, cela ne semble être qu’un mythe. Il n’y a aucune preuve que les punaises de lit soient attirées par l’obscurité ou repoussées par la lumière. Les punaises de lit sont purement attirées par le dioxyde de carbone et d’autres signaux chimiques émis par les humains. La raison pour laquelle les punaises de lit piquent généralement la nuit est simple: pendant la journée, nous nous déplaçons. Il est beaucoup plus facile pour les punaises de lit de s’attacher à nous lorsque nous sommes immobiles la nuit. Les punaises de lit peuvent piquer et mordent pendant la journée quand il fait jour si leur hôte est assis ou couché.

15) Si une punaise de lit vous mord, vous réveillerez-vous avec une marque de morsure ?

Les piqûres de punaises de lit sont souvent assez visibles. Pour la plupart des gens, elles se présentent sous la forme d’une petite bosse rouge, qui est irritante et démange beaucoup. Cela a amené de nombreuses personnes à croire que si vous êtes mordu par une punaise de lit, vous le saurez toujours. Le matin, vous vous réveillerez avec les marques révélatrices sur votre peau.

Cependant, ce n’est pas vrai pour tout le monde. Selon une étude dans Medical and Veterinary Entomology, tout le monde ne réagit pas de la même manière aux piqûres de punaises de lit. Environ 20% de la population – 2 personnes sur 10 – ne réagiront pas du tout aux morsures. Il est donc possible que si les punaises de lit vous mordaient, vous ne le sachiez même pas. Non seulement cela, mais les réactions de morsure peuvent prendre des jours ou des semaines à apparaître. Vous ne remarquerez peut-être même pas que vous avez été mordu avant des semaines.

16) Est-ce que ça fait mal quand une punaise de lit vous mord ?

Il n’est pas surprenant que certaines personnes pensent que les punaises de lit causent de la douleur lorsqu’elles mordent. Les morsures d’autres petites créatures – comme les taons et certaines araignées – peuvent certainement faire mal, alors pourquoi pas les piqûres de punaises de lit ?

Les punaises de lit utilisent un mécanisme spécial pour empêcher leurs piqûres de causer de la douleur. Selon l’étude ci-dessus dans Clinical Infectious Diseases, la salive des punaises de lit contient un anesthésique. Cela rend la morsure totalement indolore.

Les piqûres de punaises de lit peuvent commencer à faire mal des jours ou des semaines plus tard si vous développez une réaction allergique à la piqûre. Cependant, chacun réagit différemment aux piqûres de punaises de lit. Certaines personnes peuvent ne remarquer qu’une petite tache qui démange, tandis que d’autres développent des marques rouges douloureuses.

17) Les marques de piqûres de punaises de lit apparaissent-elles toujours par groupe de trois ?

L’un des mythes les plus courants sur les punaises de lit est que leurs marques de morsure se produisent toujours par groupes de trois. Le modèle est généralement appelé «petit-déjeuner, déjeuner et dîner».

Ce n’est pas vrai. Les punaises de lit ne se nourrissent pas à trois reprises à la fois. Selon des recherches dans Medical and Veterinary Entomology, les punaises de lit se nourrissent tous les 2,5 jours en moyenne.

Il n’y a que deux raisons pour lesquelles une punaise de lit peut mordre plus d’une fois :

  • Elle n’a pas été en mesure de trouver un capillaire approprié pour boire dès la première fois, ou
  • Elle a été perturbée lors de son alimentation (par exemple, si vous vous retournez) et a dû recommencer.

Les piqûres de punaises de lit peuvent se produire sous forme isolée, en grappes ou en lignes. Vous ne pouvez avoir qu’une seule piqûre d’un insecte, ou plusieurs piqûres si vous avez une infestation plus importante. Bien que les marques de morsure apparaissent parfois par groupes de trois, ce n’est en aucun cas la norme.

18) Les insectifuges fonctionnent-t-il sur les punaises de lit ?

Les sprays insectifuges sont un excellent outil pour éloigner les moustiques, les aoûtats et les tiques. Pour cette raison, de nombreuses personnes pensent qu’ils sont également efficaces contre les punaises de lit. Mais est-ce vrai ?

Une étude publiée dans le Journal of Economic Entomology s’est penchée sur la répulsion de certains produits chimiques contre les punaises de lit. Elles ont constaté que la picaridine et la perméthrine (ingrédients courants dans les insectifuges commerciaux) ont «peu de répulsion contre les punaises de lit». Cependant, ils ont constaté que le DEET (le répulsif le plus couramment utilisé) avait un certain effet. Une concentration de 10% a repoussé plus de 94% des punaises de lit pendant 9 heures.

Gardez cependant à l’esprit que l’utilisation du DEET ne les découragera pas pour toujours. Elles finiront pas avoir assez faim pour vous mordre malgré le spray répulsif. Et, bien sûr, le DEET ne tuera pas les punaises de lit.

19) Les pesticides sont-ils le meilleur moyen de se débarrasser des punaises de lit ?

Les pesticides (ou insecticides) sont un excellent moyen de se débarrasser des insectes envahissants qui peuvent s’installer à l’intérieur de votre maison. Et il existe, bien sûr, divers insecticides chimiques et naturels conçus pour tuer les punaises de lit. Ainsi, beaucoup de gens supposent que les pesticides sont un moyen infaillible de lutter contre une infestation.

Cependant, les substances qui ne tuent les punaises de lit que par interaction directe ne sont pas capables à elles seules de vous débarrasser des punaises de lit. Les punaises de lit (et les œufs) peuvent facilement se cacher dans de minuscules fissures et à l’intérieur des murs. De plus, les punaises de lit deviennent rapidement résistantes aux pesticides les plus populaires, selon le Journal of Medical Entomology. Par conséquent, les pesticides sont plus efficaces en conjonction avec d’autres méthodes (comme le traitement thermique).

20) Les infestations de punaises de lit sont-elles rares ?

Pour terminer, examinons l’un des mythes les plus dangereux sur les punaises de lit: les punaises de lit sont rares. Selon Current Research in Entomology, les punaises de lit étaient en effet assez rares aux États-Unis entre 1940 et 1980. Cependant, tout a changé récemment. La population de punaises de lit augmente rapidement depuis 2004. Elles sont désormais considérées comme une «épidémie» aux États-Unis. Du fait de l’augmentation constante des voyages internationaux, elles ont été importées dans la majorité des pays développés. En France, la situation a commencé à devenir préoccupante à partir de 2014 où l’on a enregistré 70.000 interventions dans l’Hexagone. Depuis, le nombre de sites touchés a explosé, dépassant les 900.000 pour la seule année 2020. Des experts estiment qu’il est trop tard pour pouvoir les éradiquer. 

Comme nous l’avons mentionné précédemment, les punaises de lit peuvent affecter n’importe qui, n’importe où, à tout moment. Elles peuvent infester votre maison via un appartement voisin, être transportées par un ami en visite ou récupérées à l’hôtel. Et une fois qu’elles se sont établies, il est extrêmement difficile de s’en débarrasser.

Connaître votre ennemi constitue une grande partie de la bataille avec ces petites créatures persistantes. Avec l’aide de la persévérance, de la diligence et peut-être d’un expert en lutte antiparasitaire, vous serez bientôt sur la bonne voie pour vous débarrasser de vos punaises de lit.

Autres Guides Sur Les Punaises De Lit

Vous avez envie d’avoir plus d’informations sur les punaises de lit ? Consultez nos autres guides détaillés pour vous aider à faire face à vos problèmes de parasites.

+33663996241AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentation AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentationIl est relativement facile de savoir si vous avez une infestation de punaises de lit. Elles laissent derrière elles leurs excréments et leurs peaux de mue. Comme les autres insectes parasites, les punaises de lit doivent muer.La mue de l’exosquelette des punaises de lit se produit parce qu’elles deviennent trop grandes pour […]
+33663996241AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentation AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentationIl y a du vrai dans le dicton «connais ton ennemi». Plus vous en saurez sur les punaises de lit, leur comportement et leur vie, plus il sera facile de les éradiquer.Les punaises de lit connaissent trois étapes principales durant leur croissance : œuf, nymphe et adulte. Les œufs mettent 6 à […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *