Les punaises de lit sont-elles plus virulentes pendant les mois d’été ou d’hiver ?

L’activité des punaises de lit est au point mort et vous ne vous faites plus piquer. Mais vous craignez que les punaises de lit se mettent en dormance en hiver, hibernent et attendent la chaleur et l’humidité du printemps et de l’été. Vous êtes-vous enfin débarrassé des punaises de lit ou reviendront-elles dans quelques mois?

Les punaises de lit se reproduisent, se développent et traversent leur cycle de vie plus rapidement lorsqu’il fait plus chaud. Mais les effets de la chaleur peuvent être atténués par les températures intérieures, vous pourriez donc ne pas remarquer cet effet si votre chauffage est allumé quand il fait froid.

Nous examinerons certaines études sur le comportement saisonnier des punaises de lit en hiver et en été (et, en fin de compte, les deux périodes leur conviennent). Ensuite, nous verrons pourquoi les punaises de lit reviennent si souvent. Enfin, nous avons des suggestions sur la façon d’utiliser des températures ambiantes extrêmes pour contrôler ou éliminer les punaises de lit.

Les punaises de lit sont-elles saisonnières ?

La population de punaises de lit monte officiellement en flèche depuis le début du siècle. Au cours de cette période, la France a souffert de nombreux étés où les espèces nouvellement réapparues ont fait la une des journaux sous des titres tels que “Effroi sous les draps” avec la rapidité avec laquelle elles infestaient à nouveau nos villes.

Aux Etats-Unis, un article dans Environmental Health Insights intitulé La décennie des punaises de lit et de la peur a souligné comment l’augmentation rapide n’a eu d’égal que la panique qui l’a accompagnée.

Scientifiquement parlant, les punaises de lit sont-elles saisonnières? Ce ne serait pas inhabituel. Il y a toutes sortes d’insectes saisonniers, des abeilles et guêpes aux mouches en passant par les moustiques. Chacun de ces insectes est le plus souvent vu pendant l’été et est pratiquement invisible pendant l’hiver. Ajouter des punaises de lit à la liste ne serait pas surprenant.

Ceci est étayé par l’expérience des entreprises de désinsectisation. Dans un article publié par Accuweather, une entreprise de désinsectisation de New York a déclaré que:

«Les punaises de lit atteignent leur apogée dans la chaleur. Les mois de juillet et août sont généralement les mois où il y a le plus d’infestations de punaises de lit. [Elles] ont tendance à sortir lorsqu’il fait chaud parce qu’elles sont déshydratées et ont plus soif.”

La société de désinsectisation a également affirmé qu’elles hibernaient en hiver. Dans un autre article publié par Business Wire la même chose a été affirmée :

«Les punaises de lit continuent d’infester pratiquement tous les lieux où les humains se rassemblent, ce qui pousse à la vigilance pour freiner les infestations de punaises de lit, d’autant lors du démarrage de la saison estivale marquée par une augmentation du nombre de voyages.»

Mais les punaises de lit sont un problème entièrement différent des autres types d’insectes. C’est un nuisible d’intérieur. Ainsi, les punaises de lit peuvent vivre à leur aise toute l’année, à condition que vous mainteniez une température intérieure confortable.

En ce qui concerne leur biologie, cependant, elles se reproduisent plus rapidement pendant les périodes chaudes et ralentissent leur métabolisme pendant les périodes froides.

Quel est le climat idéal pour les punaises de lit ?

Là où vous pouvez trouver des humains, vous pouvez trouver des punaises de lit.

On peut dire, officiellement, qu’il y a une épidémie de punaises de lit. On les trouve dans les climats tempérés du monde entier. En France, aucune région n’est épargnée. De plus, selon un article de Clinical Dermatology, elles peuvent être trouvées dans tous les États américains.

Il est intéressant de noter que les punaises de lit n’ont été historiquement trouvées que dans les pays développés. En effet, elles peuvent se propager plus facilement dans les endroits touchés par la surpopulation.

Cependant, il existe de nombreuses espèces de punaises de lit. Celle qui nous affecte ici en France est la punaise de lit commune, Cimex lectularius. On la trouve en régions néarctique (Amérique du Nord, et inclut le Groenland et la partie nord du Mexique) et paléarctique (Europe, Afrique du Nord – jusqu’au Sahel septentrional -, deux-tiers nord de l’Asie -jusqu’à l’Himalaya-, et Moyen-Orient – sauf l’Arabie).

D’autres espèces sont plus communes dans les raisons tropicales, comme Cimex hemipterus et Leptocimex boueti. Ces espèces sont mieux adaptées au temps chaud, mais sont moins tolérantes aux températures froides que vous trouvez ici en France.

Malheureusement, les punaises de lit tropicales ont récemment commencé à peupler le sud des Etats-Unis. Un cas de Cimex hemipterus a été récemment identifié en Floride, le premier signalement depuis plus de six décennies. Il a été rapporté dans la revue Florida Entomologist, qui prédit qu’elles se propageront qu’à partir de la Floride pour toucher l’ensemble du sud. Nous ne sommes donc pas à l’abri en France à l’importation éventuelle de cette punaise de lit sur notre territoire.

Ces deux espèces Cimex hemipterus et Cimex lectularius deviennent progressivement immunisées contre le DDT et d’autres pesticides. En tant que tel, nous avons un réel problème entre nos mains.

L’épidémie de punaises de lit est actuellement en forte résurgence et ne montre aucun signe de ralentissement. Malheureusement, même les pesticides courants perdent leurs effets. Mais cette nouvelle espèce – ou nos «vieux amis» C. lectularius – entrent-elles en dormance ou hibernent-elles en hiver ?

Avertissement relatif aux punaises de lit

En parcourant ce guide, je suis sûr que certains d’entre vous ont hâte de prendre les choses en main. Vous voulez juste que ce problème disparaisse le plus rapidement possible, alors vous sortez acheter des sprays et commencez à fumiger votre maison. Je comprends, nous sommes humains et nous aimons les résultats instantanés. Mais l’élimination des punaises de lit n’est pas recommandée. Il est fort probable que vous finirez par aggraver le problème. C’est pourquoi nous vous recommandons de consulter une société de désinsectisation pour TOUS les types d’infestations de punaises de lit.

Les punaises de lit entrent-elles en dormance en hiver ?

Alors, les punaises de lit disparaissent-elles en hiver ? Non, ce n’est pas le cas. Elles sont toujours actives à cause de la température. C’est un ravageur d’intérieur.

Tant qu’elles ont accès à un hôte, elles n’arrêteront pas de se nourrir simplement parce que c’est l’hiver. Cependant, leur métabolisme ralentit généralement par temps plus froid.

Si vous laissez votre maison devenir plus froide pendant l’hiver, vous remarquerez peut-être moins de piqûres, car elles espacent davantage leurs repas. Si vous maintenez une température constante, vous ne verrez aucune différence.

En ce qui concerne le développement d’une nouvelle infestation, cependant, vous êtes moins susceptible de rencontrer un problème. C’est en partie parce que les punaises de lit ont plus de mal à voyager en hiver. Elles ne résistent pas au froid.

Selon un article du Journal of Medical Entomology, les punaises de lit sont moins mobiles en hiver. Elles sont également moins enthousiastes à l’idée de voyager car il fait froid dehors. Dans de nombreux endroits en Europe, il fait suffisamment froid pour qu’elles puissent mourir pendant un long voyage (par exemple, vers un hôtel ou dans un bus).

C’est tellement le cas, dit le journal, qu’elles ne se disperseront même pas face aux insecticides, préférant rester le plus près possible de leur abri quand il fait froid.

C’est à la fois positif et négatif. D’une part, cela les décourage de se nourrir. Mais cela signifie aussi qu’elles sont moins faciles à tuer avec cette méthode.

À quelle température les punaises de lit hibernent-elles ?

Ainsi, les punaises de lit commencent à devenir moins actives au fur et à mesure que la température baisse. Nous savons tout cela. Mais comment cela affecte-t-il leur développement? Pour comprendre comment cela fonctionne, nous devons d’abord comprendre comment les punaises de lit se développent, grandissent et se reproduisent dans des conditions normales.

Les punaises de lit, comme beaucoup d’autres insectes, passent par de nombreuses étapes. Les stades d’insectes les plus connus sont les larves et les formes adultes, et nous savons tous que certains insectes subissent des changements importants au cours de leur vie (par exemple, les papillons de nuit et les papillons). Cependant, d’autres insectes comme les punaises de lit subissent des changements moins évidents au cours de leur vie. 

Les punaises de lit doivent passer par cinq stades avant d’atteindre leur pleine maturité. Pour se développer, elles perdent leur peau, c’est pourquoi les peaux qui tombent sont un signe clair d’infestation.

Pour muer, une punaise de lit doit se nourrir d’un hôte. Les températures fraîches prolongent le processus de développement. L’ensemble de ce processus est détaillé dans un certain nombre de revues scientifiques et de lutte antiparasitaire, y compris celle-ci dans la revue Insects.

  • Par temps chaud, les punaises de lit terminent leur développement en un peu plus d’un mois. Cela signifie que chaque punaise de lit se nourrira de son hôte cinq fois en un mois, pour atteindre la pleine maturité sexuelle. Comme vous pouvez l’imaginer, dans une grande infestation, cela signifie beaucoup de piqûres. Des températures comprises entre 25 et 30 degrés sont optimales pour leur développement. Cela étant dit, sans accès à un hôte, les punaises de lit ne se développeront pas du tout.
  • À des températures plus fraîches, les punaises de lit peuvent nécessiter entre un et deux ans pour se développer pleinement. En supposant la limite supérieure, cela signifie que chaque punaise de lit vous mordra une fois tous les cinq mois. Des températures inférieures à 20 degrés sont suffisantes pour ces périodes de développement plus longues.

Comme vous pouvez le voir, les punaises de lit n’hibernent pas au sens classique du terme. Mais elles sont très certainement relativement dormantes, et les infestations dans les appartements et les maisons fraîches mettent donc beaucoup plus de temps à se multiplier. Cependant, il est loin d’être vrai que les punaises de lit meurent en hiver ou cessent de vous mordre. C’est pourquoi vous devez toujours tuer les punaises de lit, quelle que soit la période de l’année.

Comment éliminer les punaises de lit en hiver

Le froid peut-il tuer les punaises de lit? Oui et non. Ces méthodes ne fonctionnent pas toujours, pour de nombreuses raisons. Selon un article publié sur Medical and Veterinary Entomology, les punaises de lit résistent aux températures froides – dans une certaine mesure.

Comme les plantes, les insectes ne produisent pas leur propre chaleur corporelle et doivent compter sur la chaleur de sources externes pour se réchauffer. Vous pourriez penser qu’elles mourraient dans le froid, mais c’est loin d’être une règle.

L’article ci-dessus a étudié le sujet en profondeur. Ils ont constaté que toutes les punaises de lit étaient tuées par exposition directe à -16 degrés Celsius (3° Fahrenheit).

Pour référence, c’est la température hivernale moyenne en Alaska (bien qu’il fasse beaucoup plus froid que cela). C’est une température bien plus basse que dans la majorité des régions de France. Toutefois, des records de température plus bas ont été atteints dans certaines villes de l’hexagone. Malgré tout, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vous ne pouvez pas toujours tuer les punaises de lit avec le froid.

  • Cette étude a utilisé une température constante et directe. Les températures les plus froides du monde réel sont abaissées par le refroidissement éolien. Les punaises de lit ne ressentiront pas le refroidissement éolien si elles peuvent encore se cacher dans leurs abris. En plus de cela, la température variera de toute façon.
  • Les punaises de lit utilisent un processus appelé durcissement rapide face au froid (“rapid cold hardening”) pour se protéger du froid, mais seulement si elles sont autorisées à s’acclimater. Plus elles peuvent s’acclimater longtemps à une température plus raisonnable – par exemple, la congélation – mieux elles peuvent survivre à des environnements plus froids. Le durcissement face au froid est un procédé exceptionnel où les plantes et les insectes utilisent, faute d’un meilleur mot, une forme d’antigel pour se protéger du froid. Ce serait impressionnant si ce n’était pas un moyen pour les punaises de lit de survivre.
  • Étant donné que le métabolisme des punaises de lit ralentit par temps froid, une exposition continue à une température inférieure à la température ambiante les fait vivre plus longtemps. Leur manque d’accès aux repas de sang signifie qu’elles ne poursuivent pas leur cycle de vie et qu’elles peuvent vivre jusqu’à un an dans l’attente d’un nouvel accès à un hôte. En d’autres termes, elles peuvent facilement durer pendant les mois d’hiver, même à l’extérieur.

Mieux vaut utiliser des insecticides et des desséchants. Selon un article de la revue Insects, les punaises de lit évitent les endroits où ces produits sont appliqués en raison de la sélection évolutive. Celles qui ont appris à les éviter étaient plus susceptibles de survivre et de se reproduire. Cependant, comme nous l’avons appris, les punaises de lit sont moins mobiles en hiver. C’est donc le moment idéal pour les utiliser.

Les infestations de punaises de lit sont-elles pires en été ?

Qu’est-ce qui fait sortir les punaises de lit? Il n’y a rien de tel qu’un temps chaud et humide pour cela. 

C’est un fait bien connu à propos des punaises de lit: plus la température est chaude – jusqu’à un certain point, bien sûr – plus elles se reproduisent rapidement. Un article de la revue Insects intitulé Stress Tolerance of Bed Bugs (Tolérance des Punaises de Lit au Stress) a passé en revue leur comportement et leur capacité à résister aux augmentations et aux diminutions de température. Leur examen a indiqué que la période d’incubation de leurs œufs diminue à mesure que la température approche 35 degrés Celsius. Elles peuvent donc se reproduire plus rapidement pendant les mois chauds d’été.

Une autre raison pour laquelle les punaises de lit sont si à l’aise pendant les mois d’été est leur résistance à la déshydratation. Le même article dans la revue Insects a étudié la perte d’eau chez les punaises de lit et a constaté qu’elles sont «extrêmement résistantes» aux périodes de sécheresse et qu’elles sont plus résistantes à mesure qu’elles prennent de l’âge. Bien que les punaises de lit juvéniles qui n’ont pas encore été nourries soient vulnérables, les punaises de lit adultes sont exceptionnellement douées pour retenir les liquides et les nutriments, jusqu’à un an après un repas.

Cela étant dit, les punaises de lit n’attendent pas un an pour prendre leur prochain repas, et certainement pas l’été. Elles avancent beaucoup plus rapidement tout au long de leur cycle de vie en été. Cela les encourage à se nourrir beaucoup plus souvent, jusqu’à une fois tous les cinq jours. Une fois nourries, elles retournent à leur cachette pour digérer leur repas; une fois qu’elles ont terminé, elles passent à l’étape suivante de leur cycle de vie. Cinq repas après leur naissance et elles sont complètement développées.

Cependant, le même article révèle également le fait qu’ils ne sont pas à l’abri des températures très élevées de plus de 38 degrés Celsius. Naturellement, les températures élevées accélèrent considérablement leur perte d’eau, ce qui est à l’origine de leur désir accru de se nourrir pendant cette période.

Ainsi, même si elles aiment le temps plus chaud, elles n’aiment pas les vagues de chaleur de la même manière que les cafards. Comme vous pouvez le voir, ce n’est pas une image parfaitement claire.

Pourquoi les infestations de punaises de lit empirent-elles quand il fait chaud ?

C’est un cas simple de mathématiques.

Disons que vous avez eu un hiver froid. Vous avez à peine remarqué des piqûres, car les punaises de lit ont ralenti leur développement. Il serait tentant de penser que votre infestation était sur le point de disparaître, mais, plutôt, elles attendaient un été chaud. Et il suffit d’un mois pour qu’une population de punaises de lit devienne incontrôlable.

Soyons généreux et disons que vous commencez avec une seule punaise de lit femelle sexuellement mature, prête à pondre ses œufs. Les femelles peuvent pondre 50 œufs au cours de leur vie et en pondre environ 7 par semaine; un par jour. Dans un mois chaud, ces œufs prendront chacun un mois pour passer de l’œuf à l’adulte sexuellement mature. Selon une revue de la revue Entomology, Ornithology and Herpetology, cela peut entraîner une explosion d’une seule femelle à une colonie de 31 700 punaises en seulement six mois.

Comme nous l’avons dit, des mathématiques simples.

Outre ces facteurs, vous devez également tenir compte des déplacements. Les voyages régionaux et internationaux sont un facteur majeur de propagation des infestations de punaises de lit. Et les gens voyagent davantage en été. Cela vaut dans les deux sens, que les gens se déplacent généralement vers ou depuis votre ville: ils apportent des punaises de lit avec eux ou les ramènent.

Comment tuer les punaises de lit en été

L’été est le pire moment pour avoir de nouvelles infestations et pour que les infestations existantes se développent. Il est donc important que vous adoptiez de nombreuses approches pour empêcher que cela ne se produise. Sinon, votre problème, avec une certitude de 100%, deviendra incontrôlable. Voyons ce que vous devez faire pour vous débarrasser des punaises de lit en été.

  • Achetez un protège-matelas. Tout d’abord, achetez un protège-matelas pour vous séparer des punaises de lit dans votre matelas. Une housse empêchera physiquement les punaises de lit d’entrer ou de sortir et de vous mordre. Cela ne les tuera pas tout de suite – elles finiront par mourir de faim après un an. Cependant, cela réduit la probabilité qu’une nouvelle infestation vous affecte.
  • Gardez toujours un sac de vêtements de rechange pour sortir. Chaque fois que vous quittez la maison, vous emportez peut-être un œuf ou un insecte avec vous. À l’inverse, à chaque fois que vous reviendrez, vous en ramènerez peut-être un avec vous. Pour éviter que cela ne se produise, séparez vos «vêtements d’extérieur» du reste de vos vêtements. Conservez-les dans des sacs / bacs en plastique scellés afin qu’un insecte ou un œuf que vous avez ramené à la maison sans le vouloir ne puisse pas déclencher une infestation.
  • Utilisez des pièges intercepteurs pour empêcher les punaises de lit de vous atteindre. Les pièges intercepteurs empêchent les punaises de lit de grimper sur votre cadre de lit. Vous pouvez choisir parmi un certain nombre de types de pièges allant du ruban adhésif double face aux pièges à gobelets en plastique en passant par de simples tasses d’eau. Vous les placez sous les pieds de votre lit afin qu’aucune punaise de lit ne puisse traverser la pièce et grimper pour vous mordre. Ils ne tuent pas nécessairement vos punaises de lit, mais ils réduisent la taille de votre infestation si vous les videz régulièrement.
  • Tuez autant de punaises que possible avec de la poudre déshydratante. Dernier point mais non le moindre, vous devriez considérer la poudre déshydratante. Selon un autre article de la revue Insects, la plupart des poudres déshydratantes sont efficaces pour tuer les punaises de lit. Elles agissent en raclant la couche externe de la coquille de la punaise de lit. Cette couche externe est vitale pour leur santé car elle les aide à retenir l’humidité. Une fois leur couche perdue, elles sont vulnérables à la déshydratation lors des températures estivales.
  • Passez l’aspirateur régulièrement sur votre matelas. Le nettoyage à l’aspirateur ne tue pas les punaises de lit, mais garde la population sous contrôle. En aspirant votre matelas, vous aspirez la moitié de la population que vous trouvez. Assurez-vous d’utiliser un aspirateur avec un sac et de jeter le sac à l’extérieur après utilisation.

Étant donné que les punaises de lit se développent, se reproduisent et pondent plus rapidement en été, il est essentiel que vous fassiez tout ce que vous pouvez pour réduire la population en les piégeant ou en les éliminant. Sinon, l’infestation peut devenir incontrôlable, rapidement.

Quand tuer les punaises de lit

Alors, la grande question: quand devriez-vous essayer de tuer les punaises de lit? En été ou en hiver ? Notre réponse sera toujours la même. Dès que vous repérez une infestation, vous devez prendre des mesures immédiates pour y remédier, que ce soit en été ou en hiver.

  • En été, si vous laissez une infestation se développer, le problème peut s’aggraver très rapidement. Vous vous souvenez de ce que nous avons dit à propos de ce qu’une seule punaise de lit pouvait faire pendant six mois chauds? De plus, comme elles sont plus mobiles, elles sont plus susceptibles d’entrer en contact avec les pièges et les poudres que vous utilisez pour essayer de les tuer.
  • En hiver, parce qu’elles mettent plus de temps à se reproduire et à se développer, vous avez de réelles chances de pouvoir vous débarrasser de votre infestation pour de bon. C’est le moment idéal pour essayer d’isoler les punaises de lit à l’aide de housses. Cependant, les sprays et les poudres ne fonctionnent pas aussi bien, car les insectes s’isoleront dans leurs abris.
  • Cela étant dit, il existe de nombreuses méthodes que vous pouvez utiliser pour tuer les punaises de lit en été ou en hiver. Si vous souhaitez commencer dès que possible, vous pouvez passer à la dernière section ci-dessous sur les techniques de contrôle de la température pour tuer les punaises de lit.

L’isolement est ce qui les rend si difficiles à tuer, que ce soit en été ou en hiver. Les punaises de lit sont, rappelez-vous, capables de s’insérer dans n’importe quel espace aussi large qu’une carte de crédit. C’est la raison pour laquelle vous pourriez penser que vous vous en êtes totalement débarrassé, avant que seulement un ou deux parasites ne reviennent en rampant, même un an plus tard.

Les punaises de lit peuvent-elles revenir après un an ?

Si vous avez lu l’une des réponses ci-dessus, vous connaissez déjà la réponse. Oui, les punaises de lit peuvent revenir après un an. Tout dépend de la façon dont les infestations commencent.

Les punaises de lit peuvent s’infiltrer dans votre maison de nombreuses façons. Il se peut même que vos punaises de lit aient simplement survécu au premier cycle de traitement et attendent depuis lors leur retour. Voyons comment vos punaises de lit ont pu survivre ou comment vous pourriez être confronté à une nouvelle infestation.

  • Les punaises de lit deviennent rapidement immunisées contre de nombreux traitements, y compris les pesticides et les poudres déshydratantes. Ainsi, vous vous êtes peut-être débarrassé de 99% de votre infestation… Mais les 1% qui se trouvaient dans des cachettes suffisamment inaccessibles ont réussi à éviter le traitement et font maintenant leur retour.
  • Si vous connaissez les cafards, vous savez qu’ils peuvent infester votre maison à partir de celle de vos voisins. Les punaises de lit ne diffèrent pas sur ce point. Un article sur brickunderground.com (un nouveau site immobilier à New York) a mis en évidence le problème. Elles peuvent traverser les couloirs, traverser les fissures de vos murs ou de vos sols et venir directement vers vous. Si vous vous attaquez à votre infestation, elles pourraient revenir après une semaine ou après un an.
  • Un ami, un collègue ou un membre de la famille sont les vecteurs les plus probables de punaises de lit. Les punaises de lit adorent explorer pour trouver de nouveaux hôtes. Elles peuvent se retrouver emmêlées dans des vêtements, des sacs à dos, des sacs à main, des sacs d’épicerie – tout ce dans quoi elles peuvent se cacher. Elles peuvent rentrer à la maison avec vous depuis le travail ou lorsque vous avez rendu visite à un ami.
  • Alternativement, vous pouvez les attraper depuis un lieu recevant du public: un hôtel ou dans les transports en commun. Dans les grandes villes, les punaises de lit se sont propagées comme une traînée de poudre. Elles vont d’un point A à un point B en se cachant dans les vêtements et les sacs et trouvent leur chemin vers vous dans un endroit public ou dans une chambre d’hôtel pendant que vous voyagez.

Malheureusement, comme les punaises de lit sont si répandues, il est pratiquement impossible de les éviter dans certaines villes. Alors, gardez à l’esprit que ce ne sont peut-être pas vos punaises de lit qui «reviennent». Ce pourrait être une infestation entièrement nouvelle. En plus de cela, leurs capacités exceptionnelles de dissimulation rendent très difficile d’éliminer la totalité d’une infestation. La meilleure façon, cependant, est peut-être d’utiliser des techniques de chauffage et de refroidissement.

Voici quelques informations pour savoir si le fait de quitter votre maison éliminera les punaises de lit.

Techniques de contrôle de la température pour tuer les punaises de lit

Il existe de nombreuses techniques de contrôle de la température que vous pouvez utiliser pour tuer les punaises de lit. Vous pouvez profiter à la fois de la chaleur et du froid pour vous en débarrasser, le plus souvent sans avoir à acheter ou à louer quoi que ce soit. Voyons comment.

1) Baissez la température du chauffage

Tout d’abord, vous devriez envisager de baisser la température de votre chauffage. Comme nous l’avons souligné ci-dessus, les punaises de lit se reproduisent et se développent plus lentement à des températures plus fraîches. Par conséquent, si vous gardez votre maison ou votre appartement relativement frais, elles auront plus de mal à grandir et à se développer. Et comme la vitesse de leur développement est corrélée à la fréquence à laquelle elles se nourrissent, vous ne serez pas non plus autant mordu.

Cela ne les tuera pas, mais cela vous aidera à garder l’infestation sous contrôle. Et une population gérable – une population qui ne se reproduit pas ou se nourrit moins – est une population que vous pourrez éliminer plus facilement sur le long terme. Vous n’avez même pas à beaucoup trop baisser la température. Il y a un effet cumulatif et progressif: plus la température est basse, mieux c’est. Tout ce qui est en dessous de 25 degrés Celsius est meilleur que tout ce qui est au-dessus, par exemple.

Alors, n’hésitez pas à rester au frais cet été.

2) Lavez et séchez les vêtements pour tuer les punaises de lit

Ensuite, vous devez laver et sécher tout ce que vous pouvez. Les punaises de lit détestent la chaleur; elles ne peuvent pas non plus respirer dans l’eau. Les laver et les sécher est le moyen idéal pour vous assurer que vos vêtements (et tout autre article que vous pouvez laver) sont entièrement exempts de punaises de lit. C’est la première étape à franchir pour éliminer une infestation dans votre chambre. Commencez un grand nettoyage, en lavant d’abord tous vos vêtements et votre literie, avant de passer à la gestion des meubles et des matelas.

Une fois que vous avez lavé et séché vos vêtements ou autres articles, rangez-les séparément de tout le reste. Cela empêchera la réinfestation. Vous pouvez utiliser de grands sacs en plastique épais. Les punaises de lit ne peuvent pas se frayer un chemin à travers le plastique – ou quoi que ce soit, d’ailleurs – mais il y a toujours une chance qu’une fente naturelle ou un trou dans le sac les laissent s’échapper. Dans tous les cas, attachez les sacs hermétiquement afin qu’aucune punaise ne puisse entrer ou sortir.

3) Traitement thermique à domicile pour les punaises de lit

Les traitements thermiques de toute la pièce sont le cauchemar des punaises de lit. C’est l’une des méthodes essentielles que les professionnels de la désinsectisation utilisent pour tuer les punaises de lit, en particulier celles qui résistent aux pesticides conventionnels. C’est simple: vous maintenez la pièce à une température constante de 50 degrés pendant quelques heures, ce qui est suffisant pour tuer les punaises de lit et les œufs.

Parce que la chaleur est présente pendant de nombreuses heures, elle a une chance de pénétrer dans toute la pièce. Cela comprend les meubles, votre sommier, votre matelas et plus encore. Si vous ne laissez pas le radiateur allumé assez longtemps, les punaises de lit tapies dans leurs cachettes ne ressentiront pas la chaleur. C’est pourquoi il est important que vous testiez la température dans toute la pièce, plutôt que seulement l’air.

Malheureusement, il n’est pas possible d’effectuer un traitement thermique à domicile. Vous pourriez peut-être atteindre une température de l’air de la pièce de 50 degrés en utilisant un appareil de chauffage portable et en scellant tous les points de perte de chaleur dans la pièce. Cependant, sans équipement spécialisé, vous vous retrouveriez toujours avec des points froids: sous et à l’intérieur des meubles, par exemple, qui ne chaufferaient pas à la température requise. Consultez un agent de désinsectisation si vous avez besoin d’un traitement thermique pour les punaises de lit.

4) Pouvez-vous congeler les punaises de lit ?

La congélation des punaises de lit est possible si vous utilisez un congélateur suffisamment froid. Malheureusement, atteindre la température nécessaire n’est pas facile.

Selon un article de ScienceNews.org, les punaises de lit ne sont pas tolérantes au froid – du moins, ne tolèrent pas le froid extrême. L’article décrit une étude réalisée à l’Université du Minnesota Twin Cities où des scientifiques ont gelé des punaises de lit à différents stades de leur cycle de vie, des œufs aux adultes. Ils ont constaté que les punaises de lit toléraient le froid jusqu’à ce qu’elles se figent. De nombreux insectes peuvent survivre au gel, mais pas les punaises de lit.

Le point crucial est la température qu’ils devaient atteindre. Malheureusement, les punaises de lit pouvaient survivre à des «expositions à court terme» à des températures aussi basses que -13 degrés. Cependant, ils ont constaté que les punaises de lit n’étaient pas capables de survivre à la congélation à long terme. Toutes les punaises à tous les stades de leur cycle de vie, y compris les œufs, meurent à -16 degrés Celsius en 80 heures. Selon l’article de presse, il s’agit d’une pratique courante dans les musées et dans la logistique alimentaire, pour tuer les nuisibles. Ils ont fait la recommandation suivante pour tuer les punaises de lit à la maison :

«Les articles soupçonnés d’infestation doivent être mis dans des sacs avant d’être placés dans le congélateur pour empêcher les punaises de lit de sortir des articles et de périr ailleurs dans le congélateur.»

Ils ont poursuivi en disant :

«Les articles infestés doivent être placés dans le congélateur à -17,8 °C pendant au moins 3,5 [jours], bien que le temps puisse être ramené à 48 [heures] si les températures moyennes sont inférieures à -20 °C.”

Selon votre cuisine, ces températures peuvent ou non être possibles pour vous. Cependant, c’est un moyen utile de tuer tout ce que vous pouvez ranger dans un sac plastique zip, et dans votre congélateur. Si vous y avez accès, un congélateur professionnel est suffisamment froid pour atteindre ces températures.

Donc, pour conclure: les punaises de lit mordent plus, se reproduisent plus et se propagent davantage pendant l’été. Mais cela ne veut pas dire que les punaises de lit hibernent en hiver. Parce que vous êtes à l’intérieur, elles peuvent encore mordre et se reproduire, mais plus lentement. Quoi qu’il en soit, que ce soit l’été ou l’hiver, vous devez être en mesure de résoudre votre problème de punaises de lit en utilisant la chaleur ou une autre méthode. 

Autres Guides Sur Les Punaises De Lit

Vous avez envie d’avoir plus d’informations sur les punaises de lit ? Consultez nos autres guides détaillés pour vous aider à faire face à vos problèmes de parasites.

+33663996241AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentation AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentationIl est relativement facile de savoir si vous avez une infestation de punaises de lit. Elles laissent derrière elles leurs excréments et leurs peaux de mue. Comme les autres insectes parasites, les punaises de lit doivent muer.La mue de l’exosquelette des punaises de lit se produit parce qu’elles deviennent trop grandes pour […]
+33663996241AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentation AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentationIl y a du vrai dans le dicton «connais ton ennemi». Plus vous en saurez sur les punaises de lit, leur comportement et leur vie, plus il sera facile de les éradiquer.Les punaises de lit connaissent trois étapes principales durant leur croissance : œuf, nymphe et adulte. Les œufs mettent 6 à […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *