Quels sont les différents types de punaises de lit ?

Vous ne réalisez peut-être pas qu’il existe énormément d’espèces de punaises de lit différentes. Mais vous devez trouver le type de punaises de lit qui se trouvent dans votre maison. En effet, c’est important car quelques espèces sont immunisées contre certains traitements.

Il existe deux principaux types de punaises de lit, Cimex lectularius et Cimex hemipterus (punaises de lit communes et punaises de lit tropicales). Il existe d’autres espèces du genre Cimex qui se nourrissent de chauves-souris et d’oiseaux (punaises de chauve-souris). Cimex n’est pas le seul genre de punaises de lit; il y en a une douzaine d’autres, certains genres comprenant plusieurs espèces. Mais aucune de ces espèces ne se nourrit de sang humain.

Ces espèces se ressemblent sont génétiquement proches. Elles se nourrissent toutes de sang et laissent des marques de morsure. Nous vous expliquerons comment les différencier et pourquoi cela est nécessaire.

Combien d’espèces de punaises de lit existe-t-il ?

Les punaises de lit communes font partie du genre Cimex. Il existe plus d’une douzaine d’espèces dans ce genre. Les Cimex sont dans l’ordre des hémiptères et sont considérés comme de vrais insectes. 

Cependant, toutes ces espèces ne se nourrissent pas de sang humain. Il existe deux espèces du genre Cimex qui sont considérées comme des «punaises de lit», comme le comprend une personne ordinaire.

Ces espèces sont Cimex lectularius et Cimex hemipterus. Ces deux espèces sont respectivement appelées punaises de lit communes et punaises de lit tropicales.

Les autres espèces du genre Cimex ne se nourrissent pas de sang humain. Vous ne les verrez jamais chez vous et elles sont difficiles à trouver dans la nature.

Ces espèces comprennent les punaises d’hirondelle, les punaises de chauve-souris et plus encore. Si vous incluez chacune de ces espèces dans la liste des punaises de lit, il y en a une douzaine ou plus.

Mis à part le genre Cimex, plusieurs genres sont également considérés comme des punaises de lit. Voici la liste des genres de punaises de lit :

  • Ornithocoris
  • Cimex
  • Cimexopsis
  • Hématosiphon
  • Hesperocimex
  • Oeciacus
  • Primicimex
  • Synxenoderus

Les espèces de chacun de ces genres ressemblent à des punaises de lit et se nourrissent de sang. Cependant, ces espèces interagissent rarement avec les humains. Certaines d’entre elles sont à peine connues de la science et il existe peu d’informations à leur sujet.

Seules les deux espèces connues pour vivre dans les maisons humaines sont classées comme de véritables punaises de lit.

Avertissement relatif aux punaises de lit

En parcourant ce guide, je suis sûr que certains d’entre vous ont hâte de prendre les choses en main. Vous voulez juste que ce problème disparaisse le plus rapidement possible, alors vous sortez acheter des sprays et commencez à fumiger votre maison. Je comprends, nous sommes humains et nous aimons les résultats instantanés. Mais l’élimination des punaises de lit n’est pas recommandée. Il est fort probable que vous finirez par aggraver le problème. C’est pourquoi nous vous recommandons de consulter une société de désinsectisation pour TOUS les types d’infestations de punaises de lit.

Différentes espèces de punaises de lit

Les deux espèces principales sont assez similaires l’une à l’autre. Même les autres espèces (punaises de chauve-souris et autres) ressemblent aux punaises de lit. Ci-dessous, nous explorons les différences entre chacun d’eux ainsi que des informations sur l’endroit où vous les trouvez.

Punaises de lit communes (Cimex Lectularius)

Cimex lectularius est l’espèce de punaise de lit la plus répandue dans le monde. Leur nombre est en augmentation constante depuis les années 1990. Aujourd’hui, on peut les trouver dans toutes les régions de France, dans les autres pays européens ainsi qu’aux Etats-Unis.

Si vous avez déjà vu une punaise de lit, vous saurez à quoi elle ressemble. Ces punaises de lit sont :

  • De la taille d’un pépin de pomme
  • Arrondies à une extrémité et pointé à l’autre extrémité (encore comme une graine de pomme)
  • De couleur marron foncé
  • Larges mais plates comme une carte bancaire, pour pouvoir rentrer dans les fissures
  • Légèrement poilues, chose que vous pouvez voir si vous vous approchez

Elles ont six pattes de taille moyenne, quatre qui pointent vers l’arrière et deux qui sont droites, ou qui pointent légèrement vers l’avant. Elles boivent du sang par le biais d’une paille comme un moustique.

Les punaises de lit communes recherchent des espaces sombres et fermés pour plus de sécurité. Cela comprend des lieux comme les fissures dans le mur ou le plancher, ou en dessous des meubles ou de votre matelas. Elles y pondent leurs œufs et vivent en grands groupes.

Punaises de lit tropicales (Cimex Hemipterus)

Les punaises de lit tropicales sont similaires aux punaises de lit ordinaires. La principale différence est qu’elles préfèrent les habitats tropicaux et subtropicaux où il fait plus chaud.

Plus précisément, elles se trouvent généralement à moins de 30 degrés de latitude nord et sud de l’équateur. Cela signifie qu’il s’agit de l’espèce la plus commune en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud. Cependant, elles peuvent être trouvées partout où il fait assez chaud.

Les hémiptères Cimex ont le même aspect que les punaises de lit ordinaires. Elles sont de la même taille, plates, brunes et arrondies. Les infestations se ressemblent, tout comme les excréments et les coquilles de punaises de lit qu’elles laissent derrière elles. Les différences physiques ne sont que légères et imperceptibles.

Les punaises de lit tropicales se comportent également de la même manière que les punaises de lit ordinaires. Elles recherchent de petits espaces clos et vivent généralement sous votre matelas.

Vous avez besoin d’avoir de l’expérience en tant que spécialiste de la désinsectisation ou d’un microscope pour faire la différence. Si vous voulez que quelqu’un identifie les espèces que vous avez, vous aurez besoin de faire appel à un agent de désinsectisation ou d’un chercheur.

À ce jour, aucune punaise de lit tropicale n’a été recensée en France. Cependant, il est important d’en parler car elles sont assez répandues outre-Atlantique et nous ne sommes donc pas à l’abri d’une importation de cette espèce chez nous. En effet, comme nous le savons, les punaises de lit se déplacent en se cachant dans les affaires des personnes se déplaçant et leur résurgence a été notamment favorisée par l’augmentation des voyages internationaux. 

Les punaises de lit tropicales sont la deuxième espèce la plus répandue aux États-Unis. Elles ont été éradiquées aux États-Unis dans les années 1940 grâce à une utilisation intensive du DDT. Même les punaises de lit communes avaient presque disparu.

Cependant, elles ont fait un retour en 2016 lorsqu’elles ont été réintroduites en Floride. Elles ont d’abord été identifiées par des chercheurs de l’Université de Floride à cette époque. Depuis, elles se sont répandus dans le sud des États-Unis, où les températures sont suffisamment chaudes pour elles.

Punaises de chauve-souris et punaises de lit qui se nourrissent de sang d’oiseaux

Les espèces de punaises de chauve-souris sont, en quelque sorte, les punaises de lit «originales». Cimex lectularius et hemipterus ont évolué à partir d’insectes qui se nourrissaient de sang de chauves-souris. Elles se ressemblent, se nourrissent de sang et vivent dans des grottes.

Lorsque les humains ont commencé à vivre dans des grottes pour échapper aux éléments, certaines espèces ont commencé à se nourrir de sang humain à la place. Ces insectes ont continué à se nourrir de notre sang lorsque nous avons commencé à vivre dans des maisons. Ces parasites sont devenus les punaises de lit d’aujourd’hui.

Cependant, certaines espèces sont restées dans les grottes et se nourrissent encore de chauves-souris. D’autres espèces se nourrissent plutôt d’oiseaux et vivent à l’intérieur de leurs nids.

Cimex Adjunctus ou Leptocimex Boueti

Cimex adjunctus est une espèce similaire aux punaises de lit communes. En termes d’apparence, vous ne pouvez pas faire la différence entre elles et les punaises de lit. Elles sont brunes, plates et ont la même forme.

Cette espèce se nourrit d’espèces de chauves-souris insectivores, par exemple la grande chauve-souris brune. Elles vivent dans les fissures des grottes sombres dans lesquelles vivent les chauves-souris. Quand les chauves-souris dorment, elles sortent et se nourrissent de leur sang. À l’occasion, elles ont été trouvées sur les ailes de chauve-souris pendant le vol. Mais c’est rare.

Malheureusement pour les punaises de lit, les chauves-souris sont insectivores. Cela signifie qu’elles mangent des insectes. Si la chauve-souris trouve une punaise de lit, elle la mangera. Cela arrive fréquemment.

Oeciacus Vicarius et Hirundinis

Ces punaises font partie de la famille des Cimicidae, la famille des punaises de lit. Cependant, elles font partie d’un genre différent, Oeciacus. Elles sont donc considérées comme des punaises de lit en quelque sorte, bien qu’elles ne se nourrissent pas de sang humain.

Elles ressemblent sur presque tous les points aux punaises de lit courantes. La seule différence est qu’elles ont des poils plus longs sur la partie la plus avancée de leur coquille. En dehors de cela, elles ont la même couleur, la même taille et la même forme.

Plutôt que de se nourrir de sang humain, ces insectes se nourrissent de sang d’oiseaux. Plus précisément, elles se nourrissent d’hirondelles. Les hirondelles ont des nids, contrairement aux autres oiseaux. Ils ressemblent plus à des nids de guêpes. Ce sont des espaces clos et sombres conçus pour que les oisillons vivent en toute sécurité.

Elles se nourrissent principalement d’hirondelles des falaises et des granges. Malheureusement, un espace clos sombre est également parfait pour les punaises de lit. Les punaises d’hirondelles européennes (Oeciacus hirundinis) s’immiscent dans le nid des hirondelles et s’en nourrissent. Elles se nourrissent de sang tout comme nos punaises de lit. Les punaises d’Amérique (Oeciacus vicarius) sont sensiblement les mêmes.

Comme lors de nos infestations, les punaises à hirondelle peuvent parfois se reproduire à un rythme très élevé. Si un nid est fortement infesté, les oisillons devront peut-être l’abandonner avant d’être prêts à le faire. Les adultes pourraient également être forcés d’abandonner le nid.

Les punaises des hirondelles peuvent vivre dans un nid pendant un an sans nourriture, comme nos punaises de lit. Elles sont amenées à le faire, car les nids sont vides quand ce n’est pas la saison de reproduction.

Hesperocimex Coloradensis et Hesperocimex Sonorensis

Ces deux espèces font partie de leur propre genre, Hesperocimex. Une autre espèce appelée Hesperocimex cochimiensis a également été décrite. Chacune de ces espèces provient du Midwest ou de la côte ouest des États-Unis.

Elles se nourrissent de divers animaux sauvages, généralement des chauves-souris ou des oiseaux. Selon le Wilson Bulletin, des centaines de ces insectes se nourrissent de chouettes pygmées. Ils vont là où se trouvent leurs hôtes, parfois jusqu’à l’intérieur des cactus, où les chauves-souris se perchent parfois.

Hematosiphon Inodorus

L’hematosiphon indorus est également connu sous le nom de punaises de poulet mexicaines. Elles sont grosso modo identiques aux punaises de lit communes, mais elles se sont développées pour se nourrir de poulets. Si vous élevez des volailles, vous les avez peut-être rencontrées.

Aujourd’hui, les punaises de lit communes et d’autres espèces sont autant susceptibles de se nourrir de poulets que les punaises du poulet mexicaines. Elles sont traitées de la même manière que les autres espèces de punaises de lit.

Cimexopsis Nyctalis

Ces insectes sont également connus, en anglais, sous le nom de punaises de Martinet ramoneur. Ils ressemblent beaucoup à des punaises de lit, avec des pattes légèrement plus longues. Ils ont la même taille et la même forme, et se nourrissent également de sang.

Cependant, il existe plusieurs différences entre les punaises de Martinet ramoneur et les punaises de lit :

  • Les punaises de Martinet ramoneur sont actives pendant la journée, pas seulement la nuit.
  • Ces insectes peuvent grimper sur des surfaces abruptes et glissantes.
  • Les punaises de Martinet ramoneur préfèrent vivre dans les murs ou dans d’autres vides plutôt que dans les matelas.

Elles se nourrissent généralement de sang de martinets, une sorte d’oiseau. Mais elles peuvent aussi se nourrir de sang humain.

Ornithocoris pallidus et Toledoi

Ce sont encore d’autres punaises de lit qui se nourrissent d’oiseaux. Elles se nourrissent de martins (une espèce d’oiseau) et vivent sur la Côte du Golfe des États-Unis, jusqu’en Amérique du Sud. Comme les punaises de poulet mexicaines, elles peuvent également se nourrir de volaille de basse-cour.

Là encore, les différences entre ces espèces sont mineures. O. Toledoi est de couleur brun foncé tandis que O. pallidus est plus clair. A part cela, on en sait peu sur les espèces de ce genre.

Primicimex Cavernis et Bucimex Chilensis

Les deux espèces sont étroitement liées. Elles vivent en Amérique centrale et en Amérique du Sud et sont beaucoup plus grosses que les punaises de lit.

En Amérique centrale, P. cavernis vit dans un habitat spécifique. Dans cette zone, les chauves-souris dorment dans de grands cactus qui ont été percés par des pics. P. cavernis y vit aussi et s’en nourrit. Ces punaises peuvent également vivre dans des grottes. Où que se trouvent les chauves-souris, P. cavernis est là aussi.

Ces punaises sont beaucoup plus grosses qu’une punaise de lit moyenne. Les punaises de lit courantes ont la taille d’un pépin de pomme. Ces insectes mesurent 2 centimètres de long. Ils ont de longues et épaisses pattes ressemblent plus à celles d’une araignée qu’aux pattes d’un insecte.

Synxenoderus Comosus

On ne sait presque rien de cette espèce, à part qu’elle vit aux États-Unis.

Autres espèces de punaises de lit du genre Cimex

Ce ne sont pas les seules autres espèces de punaises de lit. Il y en a beaucoup d’autres qui vivent dans le monde. La liste suivante répertorie tous les autres insectes du genre Cimex.

  • Cimex antennatus, une sorte de punaise de chauve-souris du Pacifique nord-américain
  • Cimex brevis, une espèce rare de punaises de chauve-souris d’Amérique du Nord
  • Cimex columbarius, qui infeste les nids de pigeons
  • Cimex emarginatus, une punaise de chauve-souris de la péninsule des Balkans (Europe de l’Est / du Sud)
  • Cimex incrassatus, une autre espèce rare de punaises de chauve-souris en Amérique du Nord
  • Cimex japonicus, une punaise de chauve-souris trouvé au Japon
  • Cimex latipennis, punaise des chauves-souris du Pacifique Amérique du Nord
  • Cimex pilosellus, punaise de chauve-souris trouvée dans le nord des États-Unis et au Canada
  • Cimex pipistrelli, une espèce européenne de punaise de chauve-souris

Toutes ces espèces ressemblent énormément à des punaises de lit ordinaires. Encore une fois, si vous les comparez aux punaises de lit courantes, il est difficile de les distinguer. Ce sont des espèces étroitement apparentées.

Cependant, il est très peu probable que vous en rencontriez une. Elles vivent dans des grottes et des nids, qui sont présentes dans la nature, ce qui ne leur permet pas d’entrer en contact avec vous facilement. Certaines étaient plus courantes dans le passé et le sont moins aujourd’hui.

Identification des espèces de punaises de lit

Les deux principales espèces énumérées ci-dessus, les punaises de lit communes et tropicales, sont presque identiques. Vous ne pouvez pas les distinguer à l’œil nu. Cependant, elles présentent certaines différences physiques que vous pouvez repérer avec un microscope. Selon BioOne, ces différences incluent :

  • Le rapport largeur / longueur du pronotum. Le pronotum est la partie supérieure de leur coquille. Chez les punaises de lit tropicales, le pronotum est un peu plus large et un peu plus long.
  • Chez les punaises de lit tropicales, le pronotum est plus retourné que chez les punaises de lit ordinaires.
  • Le pronotum de la punaise de lit commune a davantage la forme d’un U.

Ces différences physiques sont techniques et difficiles à comprendre. Seuls les experts en lutte antiparasitaire et les chercheurs peuvent faire la différence. Alors, ne vous inquiétez pas si vous n’y arrivez pas.

Il existe également des différences de comportement mineures entre les deux espèces. Les punaises de lit tropicales pondent moins d’œufs que les punaises de lit communes. Les adultes peuvent donc ne pas avoir besoin de se nourrir aussi souvent.

Ceci est compensé parce que les punaises de lit tropicales se développent plus rapidement que les punaises de lit courantes. Cela peut être dû à des différences génétiques ou au fait que les punaises de lit se développent plus rapidement par temps chaud – la raison exacte n’est pas claire.

Comment faire identifier les punaises de lit

Il existe deux façons d’identifier les espèces de punaises de lit qui infestent votre maison. La première est de contacter une société de désinsectisation. Les agents de désinsectisation sont suffisamment expérimentés pour faire la différence entre les espèces.

S’ils se tiennent au courant des nouvelles des nuisibles, ils peuvent être au courant de la présence ou pas de punaises de lit tropicales dans la région. Les experts en désinsectisation partagent des informations et se tiennent au courant de l’actualité de leur profession. Certes, cela ne sert à rien, car ils utilisent les mêmes traitements pour chaque espèce.

Si l’agent de désinsectisation avec lequel vous discutez ne le sait pas, vous devrez en parler à un chercheur. Depuis que les punaises de lit sont revenues, les chercheurs ont commencé à les tester et à apprendre à les tuer. L’Université de Floride en est un exemple.

Il n’y a aucune garantie qu’il y aura un chercheur sur les punaises de lit dans une université près de chez vous. Mais même s’il n’y en a pas, ce n’est pas un problème. Les agents de désinsectisation utilisent les mêmes méthodes de traitement pour les deux espèces, donc cela ne fait aucune différence.

Pourquoi l’identification des espèces de punaises de lit est-elle nécessaire ?

Donc, elles se ressemblent, elles se nourrissent de la même manière et elles laissent les mêmes marques de morsure. Alors, quel est l’intérêt d’identifier les espèces que vous avez ?

C’est une question à laquelle même les agents de désinsectisation ne répondent pas. La plupart des agents de désinsectisation effectueront une recherche, verront quelque chose qui ressemble à une punaise de lit et commenceront à pulvériser. Mais il peut y avoir des raisons pour lesquelles cela vaut la peine de savoir quelle(s) espèce(s) vous avez.

Les punaises de lit tropicales n’ont pas été étudiées de manière approfondie. Ceci est dû au fait que les États-Unis n’ont eu que des punaises de lit communes dans l’histoire récente. Ainsi, toutes les recherches universitaires qui ont été effectuées sur les «punaises de lit» ne l’ont été que sur les punaises de lit courantes.

Cela signifie que les scientifiques ne sont pas sûrs de l’efficacité des traitements spécifiques contre les punaises de lit tropicales. Il est possible que certains insecticides soient plus ou moins efficaces contre une espèce qu’une autre. Apprendre quelles espèces vous avez pourrait vous aider à cet égard.

De plus, les punaises de lit tropicales peuvent sortir des pièges intercepteurs en plastique, ce dont sont incapables les punaises de lit communes. C’est un problème majeur car cela signifie que les pièges à punaises de lit ne fonctionneront pas contre elles.

Bien qu’il semblerait qu’elles ne soient pas encore présentes en Europe, les punaises de lit tropicales ont rapidement envahi une partie des Etats-Unis et nous ne sommes donc pas à l’abri d’une infestation dans le Vieux Continent. En effet, les punaises de lit passent d’un endroit à un autre en voyageant dans les affaires des personnes qui se déplacent. Or, elles se répandent de plus en plus rapidement du fait de l’augmentation des voyages internationaux.

Vous devriez donc chercher à obtenir un spécimen identifié si cela est possible et le présenter à une société de désinsectisation renommée.

Autres Guides Sur Les Punaises De Lit

Vous avez envie d’avoir plus d’informations sur les punaises de lit ? Consultez nos autres guides détaillés pour vous aider à faire face à vos problèmes de parasites.

+33663996241AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentation AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentationIl est relativement facile de savoir si vous avez une infestation de punaises de lit. Elles laissent derrière elles leurs excréments et leurs peaux de mue. Comme les autres insectes parasites, les punaises de lit doivent muer.La mue de l’exosquelette des punaises de lit se produit parce qu’elles deviennent trop grandes pour […]
+33663996241AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentation AccueilGuides Anti-nuisiblesDocumentationIl y a du vrai dans le dicton «connais ton ennemi». Plus vous en saurez sur les punaises de lit, leur comportement et leur vie, plus il sera facile de les éradiquer.Les punaises de lit connaissent trois étapes principales durant leur croissance : œuf, nymphe et adulte. Les œufs mettent 6 à […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *